Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘déshabiller’

A une mendiante rousse (Charles Baudelaire)

Posted by arbrealettres sur 19 novembre 2018



Toulouse-Lautrec jpg [800x600]

A une mendiante rousse

Blanche fille aux cheveux roux,
Dont la robe par ses trous
Laisse voir la pauvreté
Et la beauté,

Pour moi, poète chétif,
Ton jeune corps maladif,
Plein de taches de rousseur,
A sa douceur.

Tu portes plus galamment
Qu’une reine de roman
Ses cothurnes de velours
Tes sabots lourds.

Au lieu d’un haillon trop court,
Qu’un superbe habit de cour
Traîne à plis bruyants et longs
Sur tes talons ;

En place de bas troués,
Que pour les yeux des roués
Sur ta jambe un poignard d’or
Reluise encor ;

Que des noeuds mal attachés
Dévoilent pour nos péchés
Tes deux beaux seins, radieux
Comme des yeux ;

Que pour te déshabiller
Tes bras se fassent prier
Et chassent à coups mutins
Les doigts lutins,

Perles de la plus belle eau,
Sonnets de maître Belleau
Par tes galants mis aux fers
Sans cesse offerts,

Valetaille de rimeurs
Te dédiant leurs primeurs
Et contemplant ton soulier
Sous l’escalier,

Maint page épris du hasard,
Maint seigneur et maint Ronsard
Épieraient pour le déduit
Ton frais réduit !

Tu compterais dans tes lits
Plus de baisers que de lis
Et rangerais sous tes lois
Plus d’un Valois !

– Cependant tu vas gueusant
Quelque vieux débris gisant
Au seuil de quelque Véfour
De carrefour ;

Tu vas lorgnant en dessous
Des bijoux de vingt-neuf sous
Dont je ne puis, oh ! pardon !
Te faire don.

Va donc ! sans autre ornement,
Parfum, perles, diamant,
Que ta maigre nudité,
Ô ma beauté !

(Charles Baudelaire)

Illustration: Toulouse-Lautrec

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un nuage de griffes (Michel Butor)

Posted by arbrealettres sur 8 août 2018



Un nuage de griffes arrache la peau du ciel;
un geyser de frelons écorche doucement le vent;
un cyclone de pétales déshabille le temps qu’il fait.

(Michel Butor)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Tu laisses la nuit t’envahir (Zéno Bianu)

Posted by arbrealettres sur 10 juillet 2018


 


 

Anne Bachelier  (12)

Tu laisses la nuit t’envahir
tu poses tes lèvres
sur la première étoile

où viennent puiser
les lucioles
tu es prêt
à déshabiller la mort

(Zéno Bianu)

Illustration: Anne Bachelier

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Je me souviens de ce qu’il faut (Sylvie Fagre G.)

Posted by arbrealettres sur 31 mars 2018



Illustration: Georges Jeanclos
    
Je me souviens de ce qu’il faut
d’amour, de brûlures et d’attentes
pour parler l’éternelle présence.

Cette demeure si nue
où la flamme habille, déshabille le corps,
et fait jaillir, gorgés d’étoiles,
un sein, un sexe où coulent
le plaisir et l’extase.

(Sylvie Fagre G.)

 

Recueil: Frère humain
Traduction:
Editions: L’AMOURIER

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le long serpent blanc des brebis (Jean Esponde)

Posted by arbrealettres sur 28 mars 2018




Illustration: ArbreaPhotos

 21/07/2015 5h30 VVF de Saint Jean Pied de Port -> 12h50 Roncevaux (27 kms durée 7h20 1300m positif 500m négatif)

    
le long serpent blanc des brebis
la prairie écoute impatiemment
le reste au parfum de réel

au-delà des images déshabillées
de chaque couleur la vibration
de chaque couleur le silence

(Jean Esponde)

 

Recueil: COULEURS HARAR et autres sujets d’inquiétude
Traduction:
Editions: Atelier de l’Agneau

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Déshabiller la vie (Séverine Daucourt-Fridriksson)

Posted by arbrealettres sur 5 mars 2018



 

 

    

déshabiller la vie la laisser les mains vides. sans modèle. en
découdre

.

(Séverine Daucourt-Fridriksson)

 

Recueil: Salerni
Traduction:
Editions: La lettre volée

Posted in humour, méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Irons-nous trouver les sources (Jean-Louis Chrétien)

Posted by arbrealettres sur 17 janvier 2018




Illustration: ArbreaPhotos
    
irons-nous trouver les sources
pour apprendre leurs chants solennels
laissons plutôt l’eau vagabonde
déshabiller nos prénoms
jusqu’à les rendre imminents

(Jean-Louis Chrétien)

 

Recueil: Entre Flèche et Cri
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

VOYAGE (Jean-Louis Chrétien)

Posted by arbrealettres sur 13 janvier 2018




Illustration: ArbreaPhotos
    
VOYAGE

toutes les cartes désormais illisibles
nous explorons l’inachevé
allumant le soir des feux brefs

lavant les noms dans les fontaines
déshabillant les odeurs savamment
nous enterrons nos larmes sous des cairns

sur un clair sentier de traverse
l’oubli rieur nous laisse enfin
sa bénédiction d’herbe

la péninsule de nos voix se perd
lentement nos gestes s’envolent
vers les yeux grands ouverts du large

(Jean-Louis Chrétien)

 

Recueil: Entre Flèche et Cri
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La volupté (Malcolm de Chazal)

Posted by arbrealettres sur 12 novembre 2017



Illustration: Edward Hopper
    
La volupté
Grelottait.
Le couple
L’avait
Déshabillée
Trop tôt.

(Malcolm de Chazal)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Quand je regarde une femme (Tahar Ben Jelloun)

Posted by arbrealettres sur 3 août 2017



Illustration: Zofia Rozwadowskihttps://www.google.fr/search?hl=fr&biw=1600&bih=742&site=imghp&tbm=isch&sa=1&q=Zofia+Rozwadowski+painter&oq=Zofia+Rozwadowski+painter&gs_l=psy-ab.3…6189.7028.0.7315.6.6.0.0.0.0.104.505.5j1.6.0….0…1.1.64.psy-ab..0.0.0.eNH8EjgU8DY
    
Quand je regarde une femme,
je la déshabille très doucement;
elle ne s’en rend pas compte.
C’est lorsque je détourne mon regard qu’elle se vexe
et pense que l’indécence tombe de mes yeux.

(Tahar Ben Jelloun)

 

Recueil: Que la Blessure se ferme
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :