Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘difforme’

Les Opposés – attirent – (Emily Dickinson)

Posted by arbrealettres sur 21 décembre 2018


laforceetladouceurnc4

Les Opposés – attirent –
Le Difforme – rêve à la Grâce –
Le Loqueteux – au Feu clair –
Au Jour – l’Agonisant –

Pour l’Aveugle – voir –
Est un Bien qui comble –
Pour le Captif – c’est un nouveau joug –
Espérer – est jeu – de Gueux –

Le manque – Te rend amoureux –
Bien que le Dieu –
Ne soit
Que Moi –

(Emily Dickinson)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sur le sol projetée (Kathleen Raine)

Posted by arbrealettres sur 3 décembre 2018



Sur le sol projetée
La forme de l’esprit que nous sommes
Mais ne connaissons pas
Sinon par une ombre difforme
A la terre attachée.

***

Downcast on the ground,
The form of spirit
We are but do not know
Save by a shadow
Distorted, earthbound.

(Kathleen Raine)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 2 Comments »

PERLE (Attila József)

Posted by arbrealettres sur 13 juin 2018



Illustration: Vladimir Kush

    
PERLE

Quand la perle brille, elle est une étoile.
Comme bris d’étoile, elle tombe en grains.
Elle tombe en grappe, en luisants raisins.
Elle est goutte d’eau, lueur fraîche et pâle…

La motte de terre est blême, vois-tu ?
Elle est perle aussi… mais difforme et brune.
Le sillon l’enfile. Il en suffit d’une
Pour parer la terre à l’air triste et nu.

Ta main est pour moi l’étoile rêvée.
Elle est sur ma tête un espoir divin.
Une large motte, oui, telle est ma main
S’effritant bientôt sur ton coeur de fée.

Oh! la tendre étoile a fui lestement.
La motte, la motte à nos yeux s’effrite.
Lа perle, à nouveau, sera firmament,
Unira nos coeurs que l’Amour visite !

(Attila József)

 

Recueil: Aimez-moi – L’oeuvre poétique
Traduction: Georges Kassaï
Editions: Phébus

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :