Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘digestion’

Début d’après-midi (Balbino)

Posted by arbrealettres sur 23 août 2018



 

écrire

Début d’après-midi

Le début d’après-midi
est un moment
mal choisi
pour
les poèmes.
La digestion,
Les Feux de l’amour
et même
Derrick
n’est plus là
pour réveiller
ma muse.
Il est 13h11…
à ce soir.

(Balbino)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

DE LA POÉSIE (Jean Rousselot)

Posted by arbrealettres sur 17 juin 2018



DE LA POÉSIE

Et nul n’a jamais su
Pas même le poète
Ce qu’est la poésie

— Une marche ou soleil
— Il faut payer très cher
— Cela me prend parfois
— Les mains comme aruspices
Et les mains comme ovaires
— La vie comme tactique
Et la mort comme hygiène
— Rocher comme Sisyphe
Prométhée comme espoir
Et vautour comme foie
— Prendre le raccourci
Pour aller au supplice
— Digestion Confusion Création
— Suppression Salvation Dérision

— Ou bien encor le gouffre
Qui compte des moutons
Pour pouvoir s’endormir
Sous l’aisselle du monde ?

(Jean Rousselot)

 

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Examinez-vous (Max Jacob)

Posted by arbrealettres sur 3 juin 2018




    
Examinez-vous.
Cela s’appelle réflexion, double réflexion,
se voir vivre, voir vivre les autres.
C’est la vie intérieure.

Ce qui fait un grand médecin ou un grand poète
ce n’est pas le nombre de livres qu’ils ont lus,
mais la qualité de leur vie intérieure :
la digestion des connaissances et l’enquête.

On demandait à Rockefeller comment il avait fait fortune :
«En cherchant comment on peut faire fortune avec chacun des objets que je touchais. »

Idem pour la poésie, la littérature.

(Max Jacob)

 

Recueil: Conseils à un jeune poète
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Retouche à la digestion (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 24 novembre 2017



Illustration: Pascale Harnisch
    
retouche à la digestion

la table parle seule
les chaises vides rêvent au jardin
où dorment les oiseaux dans le midi épais

(Daniel Boulanger)

 

Recueil: L’esplanade
Editions: Grasset

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :