Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘dinosaure’

Agénor le Brontosaure (Raymond Lichet et Andrée Marquet)

Posted by arbrealettres sur 28 décembre 2018



Agénor le Brontosaure
Et son ami Dinosaure
Vivaient il y a cent mille ans.

Ils mangeaient pour leur dessert
Souvent des forêts entières
Et assis sur leur derrière
Ils se chauffaient aux volcans.

En ce temps-là, quel mystère!
Les oiseaux avaient des dents,
Les poissons marchaient par terre
Mais il n’y avait pas d’enfants.

(Raymond Lichet et Andrée Marquet)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

BOITES (Boris Vian)

Posted by arbrealettres sur 4 mars 2017



 

BOITES

On peut tout mettre dans les boîtes
Des cancrelats et des savates
Ou des oeufs durs à la tomate
Et des objets compromettants
On peut y mettre aussi des gens
Et même les gens bien vivants
Et intelligents
Oui oui décidément la boîte
Est bien le plus indispensable
Des progrès faits depuis les temps
Que l’on nomme préhistoriques
Faute d’un terme plus subtil
Pour désigner la vague époque
Où le dinosaure dînait
Dans les marais de l’Orénoque
Où le brontosaure brutal
Broutait des brouets brépugnants
Où le ptérodactyle enfin
Ancêtre extrêmement voisin
Du sténodactyle ordinaire
Ouvrait pareil à Lucifer
Des ailes de vieux cuir de veau
Dans un crépuscule indigo
En faisant claquer ses mâchoires
Pour effrayer nos grands-parents
Différence fondamentale
Avec notre vie d’aujourd’hui
La boîte, messeigneurs, n’existait pas encore.

BOITES

Je vous aime toutes, je vous aime
Vous vous suffisez à vous-mêmes
Et jamais ne nous encombrez.

Car pour ranger les BOITES
les BOITES
les BOITES
On les met dans des BOITES
Et on peut les garder.

(Boris Vian)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 5 Comments »

LE BON TEMPS (Alain Bosquet)

Posted by arbrealettres sur 4 novembre 2016



 

La Guerre du Feu tigre-sabre

LE BON TEMPS

Rappelons-nous ce jeune temps,
il y a mille et mille doutes,
nous étions purs de petitesse
et nous vivions sans trop gêner
le sort du monde, presque heureux
d’avoir deux paumes, deux genoux
et quelquefois une douceur
dans le regard. C’était l’époque
où l’eau pensait autant que nous,
où l’herbe aimait bien mieux que nous.
Notre planète était très plate
et notre aurore à peine claire;
sans fort y croire, nous songions
à inventer quelques syllabes
et à dompter le feu félin,
mais agressifs les dinosaures
nous exilèrent dans les arbres
et la vraie vie eut lieu sans nous.

(Alain Bosquet)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :