Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘disponibilité’

La seule possibilité qui nous reste (Martin Heidegger)

Posted by arbrealettres sur 28 juin 2018



Illustration: Marina Dieul
    
Seul un dieu peut encore nous sauver.
La seule possibilité qui nous reste est de préparer, par la pensée et la poésie,
une disponibilité à l’apparition du dieu ou à l’absence du dieu dans notre déclin.
Que nous déclinions devant la face du dieu absent.

(Martin Heidegger)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La poésie (Roberto Juarroz)

Posted by arbrealettres sur 10 juin 2018



Illustration: Roberto Juarroz

    

La poésie ouvre l’échelle du réel (espace, temps, esprit, être, non-être)
et change la vie, le langage, la vision ou l’expérience du monde,
la possibilité de chacun, sa disponibilité créatrice.

(Roberto Juarroz)

 

Recueil: Poésie et Réalité
Traduction: Jean-Claude Masson
Editions: Lettres Vives

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Seul un dieu peut encore nous sauver (Heidegger)

Posted by arbrealettres sur 1 octobre 2017



Seul un dieu peut encore nous sauver.
La seule possibilité qui nous reste
est de préparer,
par la pensée et la poésie,
une disponibilité à l’apparition du dieu
ou à l’absence du dieu dans notre déclin.
Quand nous déclinions devant la face du dieu absent.

(Heidegger)


Illustration: Odilon Redon

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

La pure attente (António Ramos Rosa)

Posted by arbrealettres sur 22 mars 2016


Une surface en tous points semblable à elle-même.
Un cercle de sol blanc, une enceinte vide.
C’est la pure attente, la disponibilité parfaite…
Organe impondérable qui devient sensible aux zones
les plus délicates du silence.
S’est construite et s’efface l’architecture d’un accueil
qui n’est rien d’autre que dépouillement,
travail du vide, réduction à une essentielle simplicité.

(António Ramos Rosa)

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ce qui importe dans la marche (David Le Breton)

Posted by arbrealettres sur 5 mars 2016



Ce qui importe dans la marche
ce n’est pas son point d’arrivée
mais ce qui se joue en elle à tout instant,
les sensations, les rencontres, l’intériorité,
la disponibilité, le plaisir de flâner…,
exister tout simplement, et le sentir.

(David Le Breton)

Illustration: ArbreaPhotos  

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

CHANT No X (Srecko Kosovel)

Posted by arbrealettres sur 13 avril 2015



 

Boris Anguélouchev _Vassil Levski

CHANT No X

Mort aux rats. Pif !
Pif, Pif, Pif, Pif, Kr.
KR. KR. KR.
Le rat agonise au grenier.
Strychnine.
O mes jeunes jours,
Comme le soleil silencieux au grenier.
Du haut du toit me parvient le parfum des tilleuls.
Cre, cre, cre, cre
Crève,
Homme.
Homme.
Homme.
A 8 heures il y a conférence
Sur les idéaux humanistes.
Les journaux publient les photos
Des pendus bulgares.
Les gens ?
Ils lisent et craignent Dieu.
Mais Dieu est en disponibilité.

(Srecko Kosovel)

Illustration: Boris Anguélouchev

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »