Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘divination’

A UNE JEUNE FILLE (Rabindranath Tagore)

Posted by arbrealettres sur 21 avril 2019



Illustration: Etienne Adolphe Piot
    
A UNE JEUNE FILLE

Tu es une goutte d’or tombée de la lumière de l’aurore
à l’extrême rivage de l’océan de ma vie.

Tu es la première fleur shiuli en mon automne,
fleur recouverte par la rosée.

Tu es l’arc-en-ciel, dans le ciel si loin,
se penchant pour baiser la terre.

Tu es la divination du premier croissant de lune
touchée par les blanches transparences d’un nuage.

Tu es le secret du ciel révélé à la terre
par quelque divine inadvertance.

Tu es la vision du poète,
vision d’un souvenir qui relève de sa naissance oubliée.

Tu es son petit chant perdu,
retrouvé par hasard.

Tu es le murmure de mots
qui vont au-delà de la parole.

Tu es l’esclavage
qui conduit à une liberté illimitée.

Tu ouvres la fenêtre, et tu m’appelles
à la fleur de lotus de la blanche et pure lumière.

(Rabindranath Tagore)

 

Recueil: Tantôt dièse tantôt bémol
Traduction: Prithwindra Mukherjee
Editions: La Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je crois à le mémoire des pierres (Sylvain Tesson)

Posted by arbrealettres sur 23 juillet 2018




Illustration: ArbreaPhotos
    
Je crois à le mémoire des pierres.

Elles absorbent l’écho des conversations, des pensées.
Elles incorporent l’odeur des hommes.

Les pierres sauvages des grottes et les pierres sages des églises
rayonnent d’une force mantique (en rapport avec la divination)

On est toujours saisi
quand on pénètre sous une voute de pierres
qui a abrité des hommes.

(Sylvain Tesson)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Regards regards (Michel Butor)

Posted by arbrealettres sur 23 mai 2018



Regards regards

Ouvrez les yeux
tournez autour
des yeux d’autrui
des feux de joie
d’amour ou de mélancolie
des jeux d’autrui
des feux de bois
des yeux des roses
des iris au bord des étangs
de rage ou de divination
des yeux des choses
du bois d’autrui
des feux d’iris
des yeux des murs
des jeux des rois
ouvrez les bois
tournez autour
des feux d’autrui
de leurs étangs
de rage ou de mélancolie
plongez au fond
des yeux des roses
iris d’autrui
feux des étangs
ouvrez les murs
autour des yeux
d’amour ou de divination
réchauffez-vous
éclairez-vous
enivrez-vous
aux rois des jeux
aux feux des choses

(Michel Butor)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nul ne nous contera l’histoire des corps absents (Luis Mizón)

Posted by arbrealettres sur 15 février 2018



Nul ne nous contera l’histoire
des corps absents
sinon la voix de notre corps
qui brûle
comme un ample feu de broussailles.

Frontière intime
notre vie est divination
de la voix qui dure et murmure
dans cette flamme.

***

Nadie nos contará la historia
de los cuerpos ausentes
sino la voz de nuestro propio cuerpo
que arde
como una gran fogata de maleza.

Íntima frontera
nuestra vida es adivinanza
de la voz que dura y murmura
en esta llama.

(Luis Mizón)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nous étions trois (Jacques Dupin)

Posted by arbrealettres sur 11 octobre 2016



devination_amour

nous étions trois, elle, moi
et le spectre
de la divination d’un amour

(Jacques Dupin)

Illustration: Claude Monet

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | 8 Comments »