Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Dom Helder Camara)’

Prends le large (Dom Helder Camara)

Posted by arbrealettres sur 12 septembre 2018



bateau_je_sers_proue_400x0Lorsque ton bateau,
ancré depuis longtemps au port,
te donnera l’illusion
d’être une maison,
lorsque ton bateau
commencera à pousser des racines
dans l’immobilité du quai:
prends le large.
Il faut sauver à tout prix
l’âme voyageuse de ton bateau,
et ton âme de pèlerin.

(Dom Helder Camara)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Ne pleure pas les rythmes (Dom Helder Camara)

Posted by arbrealettres sur 11 septembre 2015


Nabila-Chajai_-harpe

Ne pleure pas les rythmes
qui, apparemment, se perdent:
rythmes des vents,
des eaux,
du frémissement des arbres,
du chant des oiseaux,
du mouvement des astres,
du pas des hommes…
Il y a toujours un musicien
ou un poète,
ou un saint,
ou un fou,
chargé par Dieu
de capter
les rythmes errants
qui risquent de se perdre.

(Dom Helder Camara)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Le petit cheval bleu (Dom Helder Camara)

Posted by arbrealettres sur 3 septembre 2015


petit-cheval

Aie pitié, Seigneur,
et ménage une affection toute spéciale
pour ces gens tellement logiques,
pratiques,
réalistes,
qui s’irritent
que l’on puisse croire
au petit cheval bleu.

(Dom Helder Camara)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :