Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘dormeuse’

Plages (Jean Joubert)

Posted by arbrealettres sur 11 avril 2017



Plages

Nous laissons à l’empereur ses murailles
à garder contre la ruse des dieux
et la lampe grise au veilleur de l’aube
et l’arme fiévreuse aux dents du voleur.

Que celui qui rêve d’une tour la bâtisse
et s’y perche loin du sommeil des fleurs,
que l’ambitieux courtise les chiens,
que le jaloux s’agite au lit de ronce.

Il est trop de rumeurs de par la mer
pour tendre l’oreille à ce pauvre bruit
et trop de sel aux plages qui déplient
vers l’eau ce moule d’or et de saveur.

Dormeuse, tu retiens sur ton épaule
assez de sable au blond duvet qui tremble
pour occuper la tendresse du jour

jusqu’à l’instant où nos langues se fondent.

(Jean Joubert)


Illustration:
Alexandre Séon

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les Eléments (Jean Joubert)

Posted by arbrealettres sur 30 mars 2017



Les Eléments

Dans la terre
il jette le grain
d’où naîtra l’enfant aux yeux verts.

Il demande à la dormeuse
l’eau des rêves, l’océan,
ses monstres, baisers, sirènes.

Il prie le vent de traverser son corps,
de délivrer le coeur
obscur de ses entraves.

Il rêve que le soleil
est une femme rousse
puis noire
puis un lion qui le dévore.

(Jean Joubert)


Illustration: Katerina Belkina

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Toi ma dormeuse (Claude Roy)

Posted by arbrealettres sur 4 mars 2017


reveuse

Toi ma dormeuse mon ombreuse ma rêveuse
ma gisante aux pieds nus le sable mouillé
toi ma songeuse mon heureuse ma nageuse
ma lointaine aux yeux clos mon sommeillant oeillet

Je t’attends je t’attends je guette ton retour
et le premier regard où je vois émerger
Eurydice aux pieds nus à la clarté du jour
dans cette enfant qui dort sur la plage allongée

(Claude Roy)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Promeneuse du rêve (Jean Tortel)

Posted by arbrealettres sur 21 janvier 2017



Promeneuse du rêve

Elle, dormeuse chaste en l’ombre qui s’incline
Promeneuse du rêve à demi convoité
Sur le treillis d’azur pâle des yeux lactés,
S’abandonne distraite à la candeur câline…

(Jean Tortel)

Illustration: Lempicka

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Nocturne (Jean Joubert)

Posted by arbrealettres sur 23 juillet 2016



Nocturne

Qui vient frapper aux voûtes du sommeil ?
Qui se dévêt des robes de la terre ?
Quelle tiédeur se glisse sur ma chair,
Cherchant ma bouche, effaçant mon visage?

Et quel silence assaille mon vertige?
Pourquoi la neige? A quelle ensevelie
Cette main captive aux pièges du lit,
Qui se dérobe et fuit au chant du coq?

Etait-ce toi? Je n’ai pas reconnu
Ton pas, ton souffle et ta bouche peureuse.
Voici le jour et cette visiteuse
Invisible emplit la chambre fermée,

Cette dormeuse immense qui m’occupe,
Use mon temps et tourmente ma voile:
Ciel interdit dont tu n’es qu’une étoile,
Mer soulevée où ta vague se perd.

(Jean Joubert)


Illustration: Michel Ogier

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LES DORMEUSES (Louis Emié)

Posted by arbrealettres sur 10 mai 2016



 

LES DORMEUSES

L’AGE d’or a tenu sa dernière promesse
Et du même buisson qui, pour nous, s’était tu,
L’iris de la vallée, un prince calme et nu,
A surgi, frère et fils de la blanche déesse.

Le baiser qu’il nous vole est celui qui nous blesse,
L’aurions-nous désiré sans l’avoir obtenu…
Le seul corps que nos bras n’avaient pas défendu,
Pour le dépayser, rôde sous sa caresse.

Délivré par nos mains du jour qui lui fait peur,
Mêlant à nos regards les yeux d’un autre coeur,
Le dieu décapité nous apporte sa tête.

— Quel visage est celui que tu nous as donné,
Quand nous avons changé de souffle et de tempête,
Vertige par le nôtre aujourd’hui couronné ?

(Louis Emié)

Illustration: Gustave Courbet

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dormeuse enveloppée de chevelures en flammes (Jean Cocteau)

Posted by arbrealettres sur 19 avril 2016



Dormeuse enveloppée
De chevelures en flammes
L’ombre de ton passé
S’enfuit à mon approche
Tantôt sombre et sauvage
Lustrale o si belle
Et les perles qui vivent
Les algues ombragées
Qui s’ouvrent sur l’abîme
Tantôt rouge et limpide
Dormeuse très clémente
Dans ta robe de gestes
Les yeux fleuris de ciel
Où voyagent les astres.

(Jean Cocteau)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Dormeuse (Jacques Rabemananjara)

Posted by arbrealettres sur 22 décembre 2015




Dormeuse, te voici lourde de volupté.
Un fil de songerie erre au coin de ta bouche.
Je contemple parmi les trésors de ta couche
la chaste nudité du corps que j’ai sculpté.

Mes doigts vont effeuiller sur tes paupières closes
les multiples splendeurs de mon nouveau printemps.
Le mois de mai royal s’est couronné de roses
et des pétales d’or jonchent le clair étang.

L’aube nous surprendra dans l’heureuse défaite :
Immobile, le bras replié sur ta tête,
je n’invoquerai point la grâce du soleil.

Dors, ma Princesse, dors. Sur ta nuque d’ivoire
se déploie, impalpable, et la soie et la moire
que tisse entre nos corps le charme du sommeil.

(Jacques Rabemananjara)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dormeuse (Paul Eluard)

Posted by arbrealettres sur 5 octobre 2015



Dormeuse

Qu’il fasse un voyage,
Aux bras d’un nuage,
Et laissez-le, s’il lui plaît,
Boire à mes ruisseaux de lait!

(Paul Eluard)


Illustration: Pierre-Auguste Renoir

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :