Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘droit’

La beauté (Eugène Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 24 mai 2018




Illustration: Odilon Redon

    
La beauté
Est descendue
Jusqu’à moi.

J’avais donc droit
A cette lumière.

(Eugène Guillevic)

 

Recueil: Relier
Traduction:
Editions: Gallimard
Publicités

Posted in poésie, méditations | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Puisque nul à demain n’a le droit de rêver (Sadegh Hedayat)(Omar Khayam)

Posted by arbrealettres sur 17 mai 2018




    
Puisque nul à demain n’a le droit de rêver,
Console donc ce coeur que tout vient éprouver.
Bois sous la lune à la santé du clair de lune
Qui nous cherchant demain ne pourra nous trouver.

(Sadegh Hedayat)(Omar Khayam)

 

Recueil: Les chants d’Omar Khayam
Traduction: M.F. Farzaneh et Jean Malaplate
Editions: José Corti

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’encrier (Gaspard Hons)

Posted by arbrealettres sur 2 mai 2018



pen

L’encrier

Sur l’encrier une tache de clarté, une lumière douce,
l’ombre de la mémoire passant du veilleur au dormeur.
Quand le jour se lève sur l’encrier condamné au silence,
verrons-nous se dresser des mots non écrits,
des naufragés réclamant le droit de rester les maîtres du clair-obscur ?

(Gaspard Hons)

Découvert chez Lara ici

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elle était assise là (Herman Gorter)

Posted by arbrealettres sur 2 mai 2018




    
Elle était assise là bien droite
les yeux fixés sur un point.
Une lumière s’y cachait,
un rire — ou l’amorce d’un pleur.

Ses mains et son visage
éclairés dans la chambre,
ses yeux lumineux —
des bruissements dans le silence.

J’attendais qu’elle parle,
lentement elle a égrené
un mot après l’autre
comme les pas d’un enfant.

(Herman Gorter)

 

Recueil: Ce que tu es
Traduction: Saskia Deluy et Henri Deluy
Editions: Al Dante

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

SILENCE (Jean Grosjean)

Posted by arbrealettres sur 1 mai 2018




    
SILENCE

L’ombre tourne sous le hêtre
sans que le soleil descende.
Le soleil stagne au zénith,
les pommiers plient sous leur charge.

La respiration d’une herbe,
le chemin secret des taupes,
la fumée droite et tranquille
d’un hameau qui brûle au loin.

Sous le silence on entend
un autre silence.

(Jean Grosjean)

 

Recueil: Nathanaël
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Soleil du large (Béatrice Douvre)

Posted by arbrealettres sur 21 avril 2018



Illustration: Tina Palmer
    
Soleil du large

Soleil du large
Sévère est ta naissance étagée hors des brumes
Qui laisse au rêveur
Toute une place de larmes

Éblouie j’ai cessé un instant de tout croire
Montée droite des hordes
D’oiseaux de clair-obscur

Au large où parmi les mers grandir
Volait de son propre amour

(Béatrice Douvre)

 

Recueil: Oeuvre poétique
Traduction:
Editions: Voix d’Encre

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Imite donc ma joyeuse sagesse (Johann Wolfgang Von Goethe)

Posted by arbrealettres sur 21 avril 2018



Illustration: Malel
    
Imite donc ma joyeuse sagesse.
Droit dans les yeux regarde le moment.
Cours le trouver et sois-lui bienveillant
dans l’action, l’amour et l’allégresse.
ainsi, candide et maître du possible,
Tu seras tout, tu seras invincible.

***

Drum tu wie ich und schaue, froh verständig,
Dem Augenblick ins Auge ! Kein Verschieben!
Begegn ihm schnell, wohlwollend wie lebendig,
lm Handeln, sei’s zur Freude sei’s dem Lieben.
Nur wo du bist, sei alles, immer kindlich,
So bist du alles, bist unüberwindlich.

(Johann Wolfgang Von Goethe)

 

Recueil: Elégie de Marienbad
Traduction: Jean Tardieu
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Comme le phalène (Sergueï Essénine)

Posted by arbrealettres sur 4 avril 2018




    
Comme le phalène je vole droit au brasier
et baise l’incandescence.

(Sergueï Essénine)

 

Recueil: Journal d’un poète
Traduction: Christiane Pighetti
Editions: De la Différence

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

SPIRALE (Federico Garcia Lorca)

Posted by arbrealettres sur 30 mars 2018



Illustration: Christian Lamirand
    
SPIRALE

Mon temps
avance en spirale.

La spirale
limite mon paysage
et me fait cheminer
plein d’incertitude.

Ô ligne droite! Pure,
lance sans chevalier,
comme rêve de ta lumière
mon sentier tournant!

(Federico Garcia Lorca)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

MONDE (Federico Garcia Lorca)

Posted by arbrealettres sur 29 mars 2018



Illustration: Octavio Ocampo
    
MONDE

Angle éternel,
la terre et le ciel.
Pour bissectrice, le vent.

Angle immense,
le chemin tout droit.
Pour bissectricee, le désir.

Les parallèles se rencontrent
dans le baiser.
Ô coeur
sans écho,
c’est en toi que commence et s’achève
l’univers.

(Federico Garcia Lorca)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :