Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘durci’

A GENOUX (Jean Mambrino)

Posted by arbrealettres sur 24 décembre 2019




A GENOUX

Entremêlées
nos antennes s’effleurent
palpent nos peurs
se communiquent
frénétiquement
désirs haines nausées.

Mais chacun dedans
demeure
unique
douleur durci vacant
de tant d’amour douleur
impartagés.

(Jean Mambrino)


Illustration retirée sur demande de l’artiste

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Heurtant du front un ciel de pierre (Guy Boucher)

Posted by arbrealettres sur 9 septembre 2016



Heurtant du front un ciel de pierre
Je vais par les chemins durcis,
Mon ombre bleue me suit par terre,
Mon ombre bleue est triste aussi.

(Guy Boucher)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une prière à la Transcendance (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 10 juin 2016



Kahlil Gibran 1883-1931 -   (24)
Une prière à la Transcendance

Nous voici dans l’abîme,
Tu en restes l’énigme.

Si Tu dis un seul mot,
Et nous serons sauvés.

Tu restes muet encore,
Jusqu’au bout sembles sourd

Nos cœurs ont trop durci,
En nous l’horreur sans fond.

Viendrait-elle de nous
Une lueur de douceur ?

Si nous disons un mot,
Et Tu seras sauvé.

Nous restons muets encore,
Jusqu’au bout restons sourds

Te voici dans l’abîme,
Nous en sommes l’énigme.

(François Cheng)

Découvert chez Lara ici

Illustration: Khalil Gibran

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ton regard s’incline (Elis Podnar)

Posted by arbrealettres sur 24 février 2016



ton regard s’incline
vers la tristesse
incompréhensible
des chênes

le bonheur passe
à côté de nous,
durci dans la mémoire
des oiseaux et les nuages
du crépuscule

**

your gaze bends
to the incomprehensible
sadness
of the oaks

happiness passes
next to us,
cast in the memory
of birds and the clouds
of dusk

(Elis Podnar)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’ai laissé sur le sol mes armes de chasseur (Luis Mizón)

Posted by arbrealettres sur 21 octobre 2015



 

John Singer Sargent   url [1280x768]

J’ai laissé sur le sol mes armes
de chasseur
et tout mon silence durci sur le feu
nu contre le sol
je cherche à être la terre
le support de l’étoile du matin
je nais et je renais
dans la grotte vide
où nous tenons à peine
mais dis-moi comment
pouvons-nous être ensemble ?
je touche avec douceur
la peau amie de tes lèvres
je souffle en toi avec ma bouche sans peur
le charbon
et la plume
la mèche de ton âme

(Luis Mizón)

Illustration: John Singer Sargent 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :