Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘duveteux’

J’ai appris à mener une vie simple et sage (Anna Akhmatova)

Posted by arbrealettres sur 22 mars 2019



J’ai appris à mener une vie simple et sage,
À regarder le ciel, à prier Dieu,
À marcher longuement avant la nuit
Pour fatiguer mon angoisse inutile.

Quand bruissent les bardanes dans le creux du fossé,
Quand jaune orange s’incline la grappe du sorbier,
Je fais des vers joyeux
Sur la vie éphémère, éphémère et superbe.

Je rentre. Me lèche la paume
Un chat duveteux, il ronronne, câlin.
Au bord du lac un feu perçant s’allume,
Sur la tourelle de la scierie.

De loin en loin le cri d’une cigogne
Se posant sur le toit transperce le silence.
Et si tu frappes à la porte
Je n’entendrai même pas, je crois.

(Anna Akhmatova)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Feuilles duveteuses (Eugène Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 15 mai 2018




    
Feuilles duveteuses encore.
Des avant-bras du lierre,

Désireuses d’être dures
A force de toucher.

(Eugène Guillevic)

 

Recueil: Terraqué suivi de Exécutoire
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

La forêt à quelques pas (Valérie Canat de Chizy)

Posted by arbrealettres sur 20 février 2018




Illustration: ArbreaPhotos
    
la forêt
à quelques pas

où s’enfouir
profondément

chercher l’appui
des branches

leurs feuilles
duveteuses

lâcher les réticences

fils entre noués
formant un grillage

tout autour du corps
une seconde peau

(Valérie Canat de Chizy)

Découvert ici: http://laboucheaoreilles.wordpress.com/

Recueil: numéro 77
Traduction:
Editions: revue Traction-Brabant

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

CHANSONS INNOCENTES II (Edward Estlin Cummings)

Posted by arbrealettres sur 3 février 2018



    

CHANSONS INNOCENTES
II
petit arbre
petit arbre de Noël silencieux
tu es si petit
tu ressembles davantage à une fleur

qui t’a trouvé dans la verte forêt
et as-tu eu de la peine de le quitter?
viens je vais te consoler
parce que tu sens si bon

je vais embrasser ton écorce fraîche
et te serrer très fort contre moi
tout comme le ferait ta mère,
seulement n’aie pas peur

regarde les paillettes
qui dorment toute l’année dans une boîte noire
en rêvant de sortir et de pouvoir briller,
les boules les girandoles rouge et or les guirlandes duveteuses,

lève tes petits bras
et je vais tout te donner à porter
chaque doigt aura son anneau,
et il n’y aura pas le moindre endroit sombre ou malheureux

alors quand tu seras tout habillé
tu te mettras à la fenêtre pour que tout le monde te voie
et comme ils t’admireront!
oh mais tu seras très fier

et ma petite soeur et moi nous prendrons la main
et regardant notre bel arbre
nous danserons et chanterons
« Noël Noël »

(Edward Estlin Cummings)

 

Recueil: XLI Poèmes
Traduction: Thierry Gillyboeuf
Editions: La Nerthe

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Vertige (James Denis)

Posted by arbrealettres sur 25 septembre 2017



Illustration: Andrei Protsouk
    
Vertige

Dévorant son minois de lait et de flocons
Duveteux. Je conjugue ainsi son corps ! Délices !
Alouvi ! Butinant comme les papillons…
Un vif effet volcan confina mes blandices.

Secret d’une Égérie, une fugue ! L’éveil
D’une mort de l’égo, et triomphe une étoile
Vêtue de chair sucrée, une ouate ce réveil !
Fascinant ce cocon ! Une soie se dévoile.

Un vertige puissant ! Ô reine des jasmins !
Je cueille ton amour aux essences avides,
Une dolce Vita aux rubans très coquins
Moissonne mes égards, l’extase se transvide.

(James Denis)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Quand un gros nuage (Fred Astaire)

Posted by arbrealettres sur 30 janvier 2017



Quand un gros nuage maladroit
d’ici
rencontre une petite nuée duveteuse
de là-bas,
il ondule vers elle.

Elle s’enfuit
mais il file droit sur elle.
Elle pleure un peu et là,
vous avez
une petite douche.

Il la console.
Ils s’allument l’un l’autre,
ce sont les éclairs.
Ils s’embrassent,
c’est le tonnerre !

(Fred Astaire)

 Illustration

 

Posted in humour, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Une chatte pleine (Richard Wright)

Posted by arbrealettres sur 28 novembre 2016



 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une chatte pleine
Lèche son ventre duveteux
Sous la bruine chaude.

***

A pregnant cat
fuzzy belly
In a warm drizzle.

(Richard Wright)

 
Illustration: ArbreaPhotos

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :