Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘écroulé’

Il n’y avait que le silence (Jean Rousselot)

Posted by arbrealettres sur 7 mars 2015



Il n’y avait que le silence
Derrière chaque mot volé ;
La route expirait dans les pierres
Entre les murs écroulés.
Et pourtant le dernier poète
Tendait l’oreille vers la mer
Et cherchait encore à saisir
L’insaisissable oiseau de la parole.

(Jean Rousselot)

Illustration: Chantal Dufour

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :