Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘effort’

J’ai de toi une image (Maurice Carême)

Posted by arbrealettres sur 6 octobre 2018



 

Koh Sang Woo 1978 - Korean photographer -  (11) [1280x768]

J’ai de toi une image
Qui ne vit qu’en mon coeur.
Là, tes traits sont si purs
Que tu n’as aucun âge.

Là, tu peux me parler
Sans remuer les lèvres,
Tu peux me regarder
Sans ouvrir les paupières.

Et lorsque le malheur
M’attend sur le chemin,
Je le sais par ton coeur
Qui bat contre le mien.

Vers le soir, tu me parles parfois de la mort
Comme si tu étais déjà un peu absente,
Comme si ton coeur se détachait sans effort
De la vie dont tu fus la docile servante.

Tu me parles paisiblement de la maison
Qu’il ne faudra pas vendre et des vieux groseilliers
De ton jardin qu’on ne devra pas arracher,
Et des miettes de pain à donner aux pinsons
Qui viennent dès l’hiver picorer dans la cour,
Et de tous ces simples travaux de tous les jours
Que tes mains dénouées auront abandonnés.

Et ta voix coule alors, pareille à un ruisseau
Qui s’en va humblement, comme le veut sa pente,
Mais qui, sans le savoir, fait refleurir la menthe
Et met au creux des prés des morceaux de ciel bleu.

(Maurice Carême)

Illustration: Koh Sang Woo

 

Publicités

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

L’amour bien chaud (Marie NDiaye)

Posted by arbrealettres sur 9 septembre 2018



 

Illustration: Dominique Zehrfuss
    
L’amour bien chaud, l’amour fougueux
Voilà que je trébuchai au début du chemin
Était-il fatigué des efforts pour aimer ?
Autrefois je m’étendais nue sur l’herbe tiède

(Marie NDiaye)

 

Recueil: Vingt-huit bêtes: un chant d’amour
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Paquet souple (Balbino)

Posted by arbrealettres sur 23 août 2018



 

boxe

Paquet souple

J’ai mis tellement de pichenettes
sur
mon paquet souple
que je pourrais
sans efforts
élaborer ta nuit.
Comme un KO voulu
simple
abandon
sur un ring
trop
tendu.
Je frappe
désinvolte
l’aluminium
qui te garde
des brûlures.
Tu parais fragile
si près
de moi…
la rupture.
Le cellophane
compromis
de ton innocence
offerte
colle à ma peau
jusqu’à
l’asphyxie.
J’ai mis tant de coups
dans des cartons vides
des réceptacles
usés
que je pourrais
décider
de changer
mes poings
en lumière.

(Balbino)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Neuve (Dominique Lauzon)

Posted by arbrealettres sur 21 août 2018


MALINOWSKI_Bleu sommei

Tu es apparue où il n’y avait personne

Ton visage fragmente l’absence et toute réponse
est un effort de ton âme pour ajouter
à la clarté ininterrompue de ta voix
une densité semblable aux encres premières
qui ont supporté jusqu’à cet aurore
de prendre tout le silence des chambres inutiles
et construire à partir d’un luueur
un désir redevenu incontournable

Dans la fluide lumière de ta présence
ta peau plus nue que la joie de te trouver
si grave si légère
indéniable irraison du don
dans les cérémonies du simple

Je n’ai pas d’éternité
tu sais
je n’ai plus de patience

Soupèse le poids de mon corps
sur ton propre désir

L’essentiel

en peu de mots
grandir
par un acte inimaginable
d’intimité

(Dominique Lauzon)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Plaintes d’un Chrétien (Jean Racine)

Posted by arbrealettres sur 9 août 2018




Plaintes d’un Chrétien

Mon Dieu ! quelle guerre cruelle !
Je trouve deux hommes en moi :
L’un veut que, plein d’amour pour toi,
Mon coeur te soit toujours fidèle ;
L’autre, à tes volontés rebelle,
Me révolte contre ta loi.

L’un, tout esprit et tout céleste,
Veut qu’au Ciel sans cesse attaché,
Et des biens éternels touché,
Je compte pour rien tout le reste ;
Et l’autre, par son poids funeste,
Me tient vers la terre penché.

Hélas ! en guerre avec moi-même,
Où pourrai-je trouver la paix ?
Je veux, et n’accomplis jamais,
Je veux, mais (ô misère extrême !)
Je ne fais pas le bien que j’aime
Et je fais le mal que je hais !

O Grâce, rayon salutaire !
Viens me mettre avec moi d’accord ;
Et, domptant par un doux effort
Cet homme, qui t’es si contraire,
Fais ton esclave volontaire
De cet esclave de la Mort.

(Jean Racine)

Illustration: William Blake

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 5 Comments »

Nous ne faisons effort vers aucune chose (Baruch Spinoza)

Posted by arbrealettres sur 4 août 2018




    
Nous ne faisons effort vers aucune chose,
nous ne la voulons pas et nous ne tendons pas vers elle
par appétit ou désir, parce que nous jugeons qu’elle est bonne ;

c’est l’inverse : nous jugeons qu’une chose est bonne,
parce que nous faisons effort vers elle,
que nous la voulons et tendons vers elle par appétit ou désir.

(Baruch Spinoza)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tombeau du Poète (Léon Deubel)

Posted by arbrealettres sur 3 août 2018



 

Tombeau du Poète

Par les sentiers abrupts où les fauves s’engagent,
Sur un pic ébloui qui monte en geyser d’or,
Compagnon fabuleux de l’aigle et du condor,
Le Poète nourrit sa tristesse sauvage.

À ses pieds, confondus dans un double servage,
Multipliant sans cesse un formidable effort,
Les Hommes, par instants, diffamaient son essor ;
Mais lui voyait au loin s’allumer des rivages.

Et nativement sourd à l’injure démente,
Assuré de savoir à quelle ivre Bacchante
Sera livrée un jour sa dépouille meurtrie ;

Laissant la foule aux liens d’un opaque sommeil,
Pour découvrir enfin l’azur de sa patrie
Il reprit le chemin blasphémé du soleil !

(Léon Deubel)

Illustration: David Caspar Friedrich

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La voix intérieure (Herbert Zbigniew)

Posted by arbrealettres sur 2 août 2018




    
La voix intérieure

ma voix intérieure
ne conseille rien
n’interdit rien

elle ne dit ni oui
ni non

elle est peu audible
presque inarticulée

même en se penchant très profond
on n’entend que des syllabes
dénuées de sens

j’essaie de ne pas l’étouffer
j’ai des égards pour elle

je feins de la tenir pour égale
de la prendre au sérieux

parfois même
j’essaie de lui parler
—tu sais hier j’ai refusé
je n’ai jamais fait cela
je ne vais pas commencer

—glou — glou
– alors tu crois
que j’ai bien fait

– gua – guo – gui

c’est bien qu on soit d’accord

– ma – a

– repose-toi maintenant
nous reparlerons demain

elle ne me sert à rien
je pourrais l’oublier

je n’ai pas d’espoir
un peu de peine
quand elle repose
enveloppée de pitié
respire avec effort
ouvre la bouche
tente de soulever
sa tête sans force

(Herbert Zbigniew)

 

Recueil: Corde de lumières oeuvres poétiques complètes
Traduction: Brigitte Gautier
Editions: LE BRUIT DU TEMPS

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’amour (Baruch Spinoza)

Posted by arbrealettres sur 1 août 2018



    

L’amour qui a pour objet quelque chose d’éternel et d’infini
nourrit notre âme d’une joie pure et sans aucun mélange de tristesse,
et c’est vers ce bien si digne d’envie que doivent tendre tous nos efforts.

(Baruch Spinoza)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’ai encore failli écrire (Petr Král)

Posted by arbrealettres sur 24 juillet 2018




    
J’ai encore failli écrire quelque chose de très subtil
sur les arbres et sur le poudroiement distraitement radieux
que répandent des couronnes fraîches…
Mais est-ce toujours aussi important,
ces efforts obstinés, durs, patients
pour pénétrer dans l’intimité du Tout ?

(Petr Král)

 

Recueil: Cahiers de Paris
Traduction:
Editions: Flammarion

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :