Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘effraction’

Quand les choses ne sont plus que leur scintillement (Gérard Pfister)

Posted by arbrealettres sur 21 avril 2018




Et par l’inapparente
effraction du jour recouvrer
le vertige intérieur
cette impression jubilante d’espace
quand les choses ne sont plus
que leur scintillement

(Gérard Pfister)

Illustration: Roger Suraud

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Avant les mots (Claudine Bohi)

Posted by arbrealettres sur 13 avril 2018



avant les mots
une parole

la langue sans personne

une peau peut-être
sa trace

peut-être pas

la chair
pas là encore

pas même
rêvée

juste

une effraction
à l’intérieur du noir

il n’y a pas de commencement

le vide est épousé
sans le savoir

nous sommes cet ailleurs
qui se décide

se décide-t-il ?

(Claudine Bohi)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Par bonheur (Serge Sautreau)

Posted by arbrealettres sur 21 octobre 2017




    
Par bonheur,
par effraction,
par chance:

par nécessité –

(Serge Sautreau)

 

Recueil: L’ANTAGONIE
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Par effraction (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 4 février 2016



 

Nicole Helbig (3)

Par effraction
et dans les meurtrissures
Tu Viens.

(Andrée Chedid)

Illustration: Nicole Helbig

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Je suis en quête (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 14 juillet 2015



Je suis en quête

J’écarte les vapeurs du matin
Pour étreindre des couleurs
Et entendre les accords
D’une musique inaudible.

Le feu s’évapore
Et la sève s’élève
Secoué par des doigts invisibles
Le diapason de la pluie
Scande le rythme de vivre.

J’entre par effraction
Dans ce lieu et connais
Des après-midi secrets
Faits de rires et de caresses
Où j’oublie tout car pour moi
S’est tu l’écho des jours anciens

Je vis hors de l’espace et du temps

Un soupçon de clarté
Se glisse dans la chambre
Et une pointe d’ombre
Se pose sur ton épaule
Je me blottis entre tes bras
Pour mettre mon coeur à l’abri

(Jean-Baptiste Besnard)


Illustration: Zhaoming Wu

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :