Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘élytre’

Tronc versé au fossé de tes hanches (Werner Lambersy)

Posted by arbrealettres sur 28 mars 2019



Tronc
versé au fossé
de tes hanches

Les lierres du ventre
à l’écorce des eaux
Fourreau
comme la chair à l’os
Mes mains
aux ronces de l’approche

Différemment:

Amande amère douce
Etoile aux toiles des toisons
toujours toi
sexe insecte aux élytres d’odeurs
Amanite incertaine amante

(Werner Lambersy)


Illustration: Zhaoming Wu

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Rien moins que furtif (Bruno Mabille)

Posted by arbrealettres sur 10 juillet 2018



Illustration
    
Rien moins que furtif
cet indécent frisson de dentelles

ce tourbillon d’ailes et d’élytres
quand se rassemblent les hirondelles
dans les yeux des amants.

(Bruno Mabille)

 

Recueil: A celle qui s’avance
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le miroir brûle la fille (Alain Borne)

Posted by arbrealettres sur 21 décembre 2017




    
Le miroir brûle la fille,
fardée des cils jusqu’aux seins,
toute seule dans le miroir,
et l’été froisse ses élytres.

Sous le fruit d’or est un noyau,
tout imprégné de cendre rouge,
et une rose de doux fardeau
effeuille ses pétales lisses.

La chambre est pleine d’odeurs
oublieuses de leurs fleurs natales,
vierge impure, selle ton cheval,
de violette et de narcisse.

N’oublie pas ton armure
de chèvre feuille et de jasmin,
car il te reste à combattre
dans le soleil et la neige,
et la sueur et le sang rude
— si le ciel foudroie sans remords
tes libres cuisses de lavande —
un grand chevalier de luxure.

(Alain Borne)

 

Recueil: Oeuvres poétiques complètes
Traduction:
Editions: Curandera

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mai (François Coppée)

Posted by arbrealettres sur 13 avril 2017



Auguste Renoir la femme aux lilas

 

Mai

Depuis un mois, chère exilée,
Loin de mes yeux tu t’en allas,
Et j’ai vu fleurir les lilas
Avec ma peine inconsolée.

Seul, je fuis ce ciel clair et beau
Dont l’ardente effluve me trouble,
Car l’horreur de l’exil se double
De la splendeur du renouveau.

En vain j’entends contre les vitres,
Dans la chambre où je m’enfermai,
Les premiers insectes de Mai
Heurter leurs maladroits élytres ;

En vain le soleil a souri ;
Au printemps je ferme ma porte
Et veux seulement qu’on m’apporte
Un rameau de lilas fleuri ;

Car l’amour dont mon âme est pleine
Retrouve, parmi ses douleurs,
Ton regard dans ces chères fleurs
Et dans leur parfum ton haleine.

(François Coppée)

Illustration: Pierre-Auguste Renoir

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ce couple de papillons (Jean Mambrino)

Posted by arbrealettres sur 14 novembre 2016



baiser-d-epapillons-2

Ce couple de papillons

Ce couple de papillons
qui s’étreignent en vol
traverse un ruisselet
de brise et de lumière
pour se fondre dans l’ombre
des feuilles remuées

étincelles
miettes d’éclairs
traces de ce qui n’est

pas

tu ne peux toucher
cette matière belle
dont la fumée d’or
tisse sa continuelle
absence

l’étoffe frémit
immobile
reflet
de ton regard

sur la moindre dérive
de brise ou de pensée
traverse ton regard

pour que ton âme palpe
de ses élytres
le pollen noir
de la lumière.

(Jean Mambrino)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Avril vitrail (Christiane Barrillon)

Posted by arbrealettres sur 5 août 2016



Avril vitrail
Azur, élytres et écailles
Vert des nervures, des veinules
Ronde irisée des libellules
Bulles, roseaux
Buissons, ruisseaux
Rivières
Avril verrière
Serre et volière
Prismes et ruches
Perruches, pervenches
et sur les branches
chansons boules
de plumes blanches

(Christiane Barrillon)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un scarabée s’est mis au soleil (Tomas Tranströmer)

Posted by arbrealettres sur 20 mai 2016




Sur le pylône bourdonnant d’une ligne à haute tension,
un scarabée s’est mis au soleil.
Sous ses élytres luisants, les ailes reposent, aussi judicieusement repliées
qu’un parachute empaqueté par un spécialiste.

(Tomas Tranströmer)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Au bout du monde (Serge Brindeau)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2015




Les plis les cils
Leurs collerettes
Au-dessus du visage

Chacune aura veillé
Jusqu’à l’aurore
Cachant aux yeux
Des étamines pâles

*

La voile
Est un soleil

Nervures
Elytres déployés

Les bras du peuplier
S’élèvent vers l’enclave

Au bout du monde
Un homme dit je t’aime

A l’aube qu’il étreint

(Serge Brindeau)

Découvert chez Lara ici

Illustration: Vladimir Kush

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Dans les soupentes s’effleurent les élytres (Roland Brachetto)

Posted by arbrealettres sur 10 octobre 2015



Dans les soupentes
s’effleurent les élytres,
scintillent les écailles.

Le vent par intervalles disperse les pelures.

Une porte grince
quelque part dans le monde.

(Plumages.)

Les voliges tressaillent,
chaque lampe somnole au fond de son orbite.

On flaire dans les recoins des arômes de femme nue.

(Pluie d’étoiles,
semences,
bruissements de chevelures et de feuilles.)

Le temps passe.
Le sang coule.
Les pattes se déplient.
Les ailes se déploient

(Roland Brachetto)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Retouche à l’été (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 17 mai 2015



Retouche à l’été

une ombre court en transparent léger

les fées au froissement d’élytres
dans leur colin-maillard de vitres
essaient de l’attraper

(Daniel Boulanger)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :