Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Emmanuel Moses)’

Julius Bissier jouait du violoncelle (Emmanuel Moses)

Posted by arbrealettres sur 14 août 2018



Illustration: Salvador Dali
    
Julius Bissier jouait du violoncelle

Dans son journal, le peintre allemand Julius Bissier écrit :
« Comme une araignée nous surprend dans le rêve et le sommeil,
l’angoisse me saisit à la gorge » (13 novembre 1943)
et le 16 janvier 1944 :
« Il faut une force énorme pour attendre la renaissance de la vie. »

Prise à la même époque, une photographie le montre
jouant du violoncelle
attentif semble-t-il autant aux sons tirés de l’instrument
qu’aux résonances intérieures
le visage partagé entre l’ombre et la clarté

chaque jour il lance un appel à l’infiniment lointain
qui lui répond en toute intimité

(Emmanuel Moses)

 

Recueil: Figure rose
Traduction:
Editions: Flammarion

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le nuage dans le couchant (Emmanuel Moses)

Posted by arbrealettres sur 14 août 2018



Illustration: Gao Xingjian
    
le nuage dans le couchant n’est pas le nuage dans le couchant
l’étang noir n’est pas l’étang noir
celui que je suis n’est pas celui que je suis
ainsi nous accédons tous trois au néant
qui est le non-néant

(Emmanuel Moses)

 

Recueil: Figure rose
Traduction:
Editions: Flammarion

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :