Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘emplacement’

Maintenir le vide (Didier Cahen)

Posted by arbrealettres sur 25 mars 2018



Illustration: Gilbert Garcin
    
Maintenir le vide,
réserver l’emplacement vide
pour qu’en avant de soi
quelque chose revienne à découvert

(Didier Cahen)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’emplacement du vide (Fabienne Courtade)

Posted by arbrealettres sur 5 février 2018



Illustration: Jean-Michel Folon 
    
l’emplacement du vide
les écumes

que laisse le corps
son avancée à tâtons

(Fabienne Courtade)

 

 

Recueil: Ciel inversé 2
Traduction:
Editions: Cadex

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Ici et là (Rose Ausländer)

Posted by arbrealettres sur 29 mai 2017



    

Ici et là

Si je n’étais que moi, tout serait bien simple.
Mais je suis aussi tous les possibles Tu et Il et Elle.
Je ne puis mettre la main sur moi.
La main me passe plus loin, je ne sais pas toujours à qui.
L’emplacement est tout aussi incertain.

Il a beau dire : je suis ici,
mais qui peut savoir ce que signifie ici.
Le Là aussi peut être ici.
Ici et là il y a des yeux.
Des yeux de lumière, des yeux de nuit.
Là aussi, il y a de l’oxygène dans l’air.

Ici et là, je respire mon chez-moi étranger.

(Rose Ausländer)

 

Recueil: Sans visa
Traduction: Eva Antonnikov
Editions: Héros-Limite

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le difficile (Heather Dohollau)

Posted by arbrealettres sur 6 octobre 2016



Le difficile
en tout retour
est de contourner
les emplacements
des feux d’anciens espoirs
et de voir aux mêmes fenêtres
d’autres fleurs

***

the difficulty
on each return
is to avoid
the blackened traces
of the old hopeful fires
and to see in the same windows
other flowers

(Heather Dohollau)

Illustration: Stanislav Shpanin

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Partir le coeur vide (Gérard Le Gouic)

Posted by arbrealettres sur 15 mai 2015



Partir
le coeur vide
la tête sans mémoire,

sur les paumes
le tracé des cols
la pente des fleuves,

dans le poing
l’emplacement des ports.

Partir
nu,
n’emporter que soi
sur les épaules.

(Gérard Le Gouic)

Illustration: Alberto Giacometti

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :