Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘empoisonner’

Le vice empoisonne le plaisir (Proverbe chinois)

Posted by arbrealettres sur 8 février 2017



 

Le vice empoisonne le plaisir,
la passion le corrompt,
la tempérance l’aiguise,
l’innocence le purifie,
la tendresse le double.

(Proverbe chinois)

Illustration: Joane Michaud

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Jamais (Henri Heine)

Posted by arbrealettres sur 29 août 2016



Ils m’ont tourmenté,
Ils m’ont fait enrager,
Les uns avec leur amour,
Les autres avec leur haine.

Ils ont empoisonné mon pain,
Versé du poison dans mon verre,
Les uns avec leur amour,
Les autres avec leur haine.

Mais celle qui plus que d’autres
Me causa tourment, colère et peine,
Ne m’a jamais haï,
Ne m’a jamais aimé.

(Henri Heine)

Illustration: Paul Delvaux

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LA FRAISNE (Ezra Pound)

Posted by arbrealettres sur 19 décembre 2015




LA FRAISNE

[…]
Car ma fiancée
Est cette mare dans le bois,
Et s’ils disent tous que je suis fou,
Je suis heureux, c’est tout,
Très heureux, car l’amour de ma fiancée
Est plus doux que l’amour des femmes,
Celui qui empoisonne, brûle et perd votre âme.

Vrai! Je suis heureux
Vraiment heureux, je n’ai qu’elle ici-bas
Et l’homme ne nous dérange pas.

Jadis, parmi les jeunes hommes
Ils disaient que j’étais très fort, parmi les jeunes hommes.
Jadis il y eut une femme……
……Mais j’oublie…… elle était……
……J’espère qu’elle ne reviendra plus.

…… Je ne me souviens plus……

Je sais, jadis elle m’a blessé……
Dans un lointain, lointain passé.

Je ne veux pas me rappeler.
J’aime ces petits vents qui soufflent ici
Dans les frênes,
Nous sommes parfaitement seuls ici,
Au milieu des frênes.

(Ezra Pound)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :