Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘enfant’

La pureté (Christian Bobin)

Posted by arbrealettres sur 29 novembre 2022




    
La pureté n’est faite que de détails
La bonté n’est faite que de gestes
Ces gestes ne mènent pas à de grandes victoires
aucune légende ne les retient
Ces gestes sont gestes de tous les jours
bien plus héroïques
que tout héroïsme
Laver le linge
pour que l’enfant demain
se sente léger confiant
dans des vêtements frais propres
Même si demain n’est plus
dans la suite des jours
Même si demain
ne verra pas le jour

(Christian Bobin)

 

Recueil: La Vie Passante
Editions: Fata Morgana

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Comment ? (Christian Bobin)

Posted by arbrealettres sur 29 novembre 2022



Je me demande comment les enfants
survivent à leur chagrin

(Christian Bobin)

Illustration: Marie-Paule Deville Chabrole

Posted in poésie | Tagué: , , , | 5 Comments »

Le visage des mères (Christian Bobin)

Posted by arbrealettres sur 29 novembre 2022


 


 

Alain Amevet  maternité aquatique 4

Le visage des mères tombe en cascade
sur le visage de leurs enfants au berceau.

(Christian Bobin)

Illustration: Alain Amevet

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

Les bourgeons du tilleul se sont ouverts (Christian Bobin)

Posted by arbrealettres sur 28 novembre 2022



 

Les bourgeons du tilleul se sont ouverts
et les premières feuilles en sortent,
petites et chiffonnées
comme des mouchoirs d’enfant
tirés du fond d’une poche.

(Christian Bobin)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je viens d’avoir un entretien silencieux (Christian Bobin)

Posted by arbrealettres sur 26 novembre 2022



 

Je viens d’avoir un entretien silencieux
avec un enfant âgé de dix mois.
Nous nous sommes regardés dans les yeux pendant plus d’un quart d’heure.
Il y a dans les yeux plus de mots que dans les livres.
Notre entretien était d’ordre métaphysique.
Je me réjouissais de sa présence et il s’étonnait de la mienne.
Nous sommes parvenus à la même conclusion
qui nous a fait éclater de rire en même temps.

(Christian Bobin)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les enfants sont comme les marins (Christian Bobin)

Posted by arbrealettres sur 26 novembre 2022



Les enfants sont comme les marins :
où que se portent leurs yeux,
partout c’est l’immense.

(Christian Bobin)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Les anges (Christian Bobin)

Posted by arbrealettres sur 26 novembre 2022


Statue_Mère_et_enfants_Temple_Square

 

Les anges ne sont pas des personnes
ne sont que des silences
de purs silences gardiens
On peut en voir souvent
si on regarde bien
dans les jardins publics
auprès d’une femme
penchée sur son enfant
ou d’un arbre
incliné sur son ombre

(Christian Bobin)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Le mal appellera toujours le mal (Radovan Pavlovski)

Posted by arbrealettres sur 26 novembre 2022




    
[…]

Le mal appellera toujours le mal
Il y aura toujours plus d’enfants que de pères et de mères
Ici l’orage gronde
Je dis adieu aux insectes et aux dieux
J’écoute en silence le cri transparent des étoiles
Et chaque pas de plus vers l’exil
M’éloigne et m’éloignera chaque jour davantage
Jusqu’à ce que j’atteigne
L’ultime refuge en moi
Plus profond que moi-même

***

(Radovan Pavlovski)

Adaptation de Jean-Pierre Spilmont
d’après une traduction de Konstantin Plevnès

 

Recueil: Poésies du Monde
Traduction:
Editions: Seghers

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

De la fleur d’hibiscus (Bashô)

Posted by arbrealettres sur 22 novembre 2022



Illustration: Hokusaï
    
De la fleur d’hibiscus,
un petit enfant nu
en orne ses cheveux

(Bashô)

 

Recueil: Haikus du temps qui passe
Traduction: du Japonais par Makoto Kemmoku et Dominique Chipot
Editions: Verdier Poche

Posted in poésie, haïku | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

PAYSAGE DE L’ENFANT ALLANT CHEZ LES REGENTS (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 12 novembre 2022




PAYSAGE DE L’ENFANT ALLANT CHEZ LES REGENTS

Ce grand silence liquide
habitant les tonneaux,
ces minuscules insectes
s’essayant en vain à dévorer la peau des vierges,
les charrons buvant près du chardon bleu,
les frelons fabriquant leur miel blanc,
l’abeille distillant son miel blond,
les chaudrons fulgurants
que l’on frotte de cendre mouillée,
les bruits de fin d’orage,
l’âcre fumée
de la mauvaise herbe brûlée
en tas dans les jardins à buis
et le portrait d’un roi
au mur de la cuisine
et l’argile et le plâtre
dans les royaumes humides,
tout est Courrier d’une impossible aurore ;
voilà qu’elle est déjà tout en haut de la côte
la veuve
qui conduit par la main jusqu’au lointain collège
l’enfant à tignasse rouge.

(Jean Follain)

Illustration: Georges Paul François Laurent Laugée

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :