Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘engloutie’

J’AVAIS TEINT LE FRONT (Georges Themelis)

Posted by arbrealettres sur 18 janvier 2019



Abdalieva Akzhan

 

J’AVAIS TEINT LE FRONT

J’avais teint le front avec laideur
au fond d’une rue sans soleil
recherchant l’emblème et la clef

Des marches infinies

Mais ta voix me devint ce message de soleil
de degrés sonores
afin que je me réveille au flanc de la mer

Désir arbre ancien
sein chaud connaissance suave
sein doux la fraîcheur des tombeaux
patrie engloutie

Nous marchâmes à côté des vagues
pour dormir ensemble parmi les pierres
souples et chaudes de feu et de mémoire

Les morts mâchent des remords
ceux qui ne se retournèrent pas sur l’autre flanc
ou ne connurent pas leur double emplacement

Cependant moi je te retrouverai
ombre sans fissure
dans l’éternité

Où deux mains et un baiser
allument le soleil

(Georges Themelis)

Illustration: Abdalieva Akzhan

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

OMBRES (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 29 octobre 2018



Ana Cruz afc

 

OMBRES

Ô mon aimé la mort couronne la vie
Et je ne sais nous voir
Ni tout à fait sans l’une
Ni tout à fait en l’autre

Sur l’eau du fleuve
Nos ombres ont pâli
Ah qu’elles étaient légères
Et comme on y croyait

Nous passons nous glissons
Images englouties
Bien avant la pierre sourde
Et tout ce qui n’est pas.

(Andrée Chedid)

Illustration: Ana Cruz

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Orange de la clarté pétrifiée (Pablo Neruda)

Posted by arbrealettres sur 28 juillet 2018



Ô attitude engloutie
dans la matière,
muraille opaque protégeant
la tour de saphir,
écorces des pierres
inhérentes
au solide, au docile,
au chaud secret
et à la peau immuable de la nuit,
yeux intérieurs,
à l’intérieur
de la scintillance cachée,
muets
comme une prophétie
qu’un choc clair exhumerait.
Ô radiation,
orange de la clarté pétrifiée,
forteresse inviolée de la lumière
séquestrée dans un lent, très lent silence
jusqu’au moment où l’explosion
déterrera le flamboiement de ses épées.

(Pablo Neruda)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

TERRE SECRÈTE (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 24 mars 2018



 

plume

TERRE SECRÈTE

Ne te détourne pas, mon histoire est la tienne ;
Chaque poète porte au coeur le coeur de celui qui écoute.
Comme toi, j’ai touché à cette terre ;
Et, patiente, la vie s’est cherchée en mes yeux.
Ai-je su en détenir l’image et l’innocence ?
Et dis, que nous manque-t-il pour dénouer l’unique chemin ?

Saisons, saisons, visages qui n’êtes jamais égaux !
Fleurs, nuits et merveilles sitôt englouties !
Tout se profile et il n’est pas d’issue.
L’erreur, puis la rosée. Pour toute joie, sa déroute.
Si le souffle s’affadit, d’autres feux se lèveront.

Je suis le poursuivant,
Jamais je ne délierai l’anneau.

Pourtant, des forêts entières naissent au bord du fleuve
Et meurent, sans tumulte, contre la terre retrouvée.

Les sables de la folie, soudain réconciliés,
S’abandonnent aux rives du retour.

Je suis le poursuivant ;
Je vais, telle est ma route.

Notre pays est nulle part,
Et nous, ce peu de souffle dans la main étroite du temps.

(Andrée Chedid)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

AMBRE (Jacques Lacarrière)

Posted by arbrealettres sur 11 mars 2017



AMBRE

Sève et sueur des arbres séchées
aux autans d’une autre ère,
les Anciens te nommaient electrum
car tu attises en l’homme
son besoin de foudre engloutie.

(Jacques Lacarrière)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Petite chanson pour une légende d’amour (Edmond Jabès)

Posted by arbrealettres sur 30 septembre 2016



Le beau cavalier s’est arrêté à la fontaine
et il a bu à la bouche de la princesse engloutie.
Bonnes fées, accourez!
La pierre trahie est sans souffle.
Plus d’eau pour être aimée,
mais un lit défait et, dessous,
deux pantoufles.

(Edmond Jabès)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

CHANSON (Pierre Morhange)

Posted by arbrealettres sur 26 mai 2015



Une vieille très vieille aimée
Riche de peines
Aux laines usées
A naufragé
Elle tenait des voiles et des cordes
Et du fil

Perdue dans ses buées

Engloutie et ouverte
La vieille goélette
Tenant ses cordelettes

La jeunesse a pleuré
Face aux murailles de la mer
Face aux silences de l’enfer

(Pierre Morhange)


Illustration: Théodore Boulard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :