Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘ensuite’

On se dit que ce n’est pas possible (Éric Pessan)

Posted by arbrealettres sur 26 octobre 2018



Illustration: Claude Monet  

    
On se dit que ce n’est pas possible,
ensuite le temps passe.

(Éric Pessan)

 

Recueil: Le syndrome Shéhérazade
Traduction:
Editions: L’Attente

Posted in méditations | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

La mort (Roger Munier)

Posted by arbrealettres sur 16 juin 2018




    
Comment la mort me surprendrait-elle ?
Elle est mienne, n’est que mienne.
Je la nourris moi-même, en vivant.

*

Il ne devrait pas y avoir de mot pour la mort,
que nous ne connaissons pas, qui n’existe pas.

*

Ne pas dire après la mort.
La mort interdit tout après.
Fixer cet étrange ensuite.

*

Le mourant ne prolonge par sa route ailleurs.
C’est sa route même, et tout l’espace derrière lui,
qui, dans l’instant s’effondre.

*

Mort, on franchit l’obstacle en le devenant.
Absorbant – absorbé.

*

Mourir est difficile.
Et pourtant, tous y parviennent.

*

C’est la sortie de ce monde qui est arrachement, agonie.
L’entrée dans le néant
ne peut qu’être inapparente et douce.

(Roger Munier)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’ai vu un homme (Coplas Poèmes Andalous)

Posted by arbrealettres sur 25 août 2017



Illustration: Oleg Zhivetin 
    
J’ai vu un homme vivre
avec plus de cent coups de poignard,
et ensuite je l’ai vu mourir
à cause d’un regard.

(Coplas Poèmes Andalous)

 

Recueil: Coplas Poèmes de l’amour andalou
Traduction: Guy Lévis Mano
Editions: Allia

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Ensuite (Silvia Baron Supervielle)

Posted by arbrealettres sur 3 août 2017




    
ensuite il faudra
tourner les yeux
dégager le visage
consentir à être
sans amour et
sans mort

(Silvia Baron Supervielle)

 

Recueil: Sur le fleuve
Editions: Arfuyen

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Etre (Roberto Juarroz)

Posted by arbrealettres sur 10 décembre 2016



Etre.
Et rien de plus
Jusqu’à ce que se forme un puits au-dessous.
Ne pas être.
Et rien de plus
Jusqu’à ce que se forme un puits au-dessus.
Ensuite,
entre ces deux puits,
le vent s’arrêtera un instant

(Roberto Juarroz)

 

Découvert chez Lara ici

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Toi (Louis Calaferte)

Posted by arbrealettres sur 29 avril 2016



47529300.cms

D’abord, il y a toi.
Avant tout, il y a toi.
Après tout, il y a toi.

Ensuite, il y a toi.
Et puis, il y a toi,
il y a toi,
il y a toi,
il y a toi,
il y a toi.

Enfin, il y a toi.

(Louis Calaferte)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Ne pas dire: « après » la mort (Roger Munier)

Posted by arbrealettres sur 28 juin 2015



Ne pas dire: « après » la mort.
La mort interdit tout « après ».
Fixer cet étrange ensuite.

(Roger Munier)

Illustration: Egon Schiele

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :