Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘entremêler’

C’est cette jeune fille au teint sombre (Krishnakânt)

Posted by arbrealettres sur 6 juillet 2021




    
C’est cette jeune fille au teint sombre

Comme des cygnes qui picorent en ligne
Les jeunes filles qui chantent et repiquent le riz
Semblent très très belles
C’est cette jeune fille au teint sombre
Qui a noué le pan de son sari
Rouge vif telle une bannière, qui s’élève et ondule
Comme si elle était sortie conquérir l’univers entier
C’est elle qui les guide
Et les surveille toutes
Ne t’arrête pas maintenant, ne flanche pas
À toutes elle répète cette formule
Toutes ensemble dans le ventre de la Terre
Ne cessent de repiquer le riz
C’est cette jeune fille au teint sombre
Qui dans sa langue fait pleuvoir
Une mélodie mêlée de miel
En arrière toutes ses compagnes
Entremêlent les mélodies
«Jaiyo sugnâ dûr desh ur jaiyo re… »
Lorsqu’on les aperçoit certaines rougissent, embarrassées
Mais elles continuent de s’épancher dans leur babil
Les gouttes de sueur brillent à leur front
Oh surprise
Vois, quelle scène charmante!
La terre parfumée, les vents
Qui fredonnent
Lorsque la verdure exultera La Terre distribuera des sourires
Demain la sueur dissoute dans le sol deviendra céréales
La faim des Hommes disparaîtra

C’est cette jeune fille au teint sombre
Qui rentre à sa maison
En ayant conquis la Terre, subjugué tout le monde
Sur sa tête le pan de son sari
Converse avec le ciel
Et rit comme l’étendard de la victoire…

(Krishnakânt)

 

Recueil: Pour une poignée de ciel Poèmes au nom des femmes dalit (Intouchable)
Traduction: Traduit du Hindi par Jiliane Cardey
Editions: Bruno Doucey

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Embouchure (Bernard Pozier)

Posted by arbrealettres sur 11 juin 2018



Embouchure

Lorsqu’elle et il
entremêlent leurs doigts
pour démêler les eaux de la rivière et du fleuve
il ne nous reste que les couleurs

La fuyante ligne de l’écume ultime
rend changeantes les limites de la plage
et porte soudain les regards bien loin
vers l’horizon oublié de soi-même

La voix en sous-titre commente la visite
chacun investit les lieux des volutes de son être
et les paysages de l’enfance soudain
réhabitables
redeviennent nourriture de nos chairs et
de nos âmes

(Bernard Pozier)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tous les soirs (Melih Cevdet Anday)

Posted by arbrealettres sur 9 août 2016



 

Tous les soirs

Tous les soirs notre âme voudrait s’envoler et partir.
Nos gardiens les oiseaux, sur l’étendue tissée du ciel,
Pour nous empêcher bien sûr d’entremêler nos ailes
Vigilants, ont l’ceil sur nous dans leur sommeil.
Mais dans la châtaigneraie, le vent depuis longtemps a changé.

Où donc en étais-je ? Soudain j’avais vieilli,
M’étant levé je suis passé d’une pièce à une autre,
Et moi, est-ce que je ne saurais pas regarder le mur ?
Je peux verser, reverser la nuit et la recueillir.
Mais dans la châtaigneraie, le vent depuis longtemps a changé.

Eau, c’est toi seule que j’ai connue, toi seule,
Eau qui coules et qui vas, que Dieu même ne connaît pas
Comme l’entrée des étoiles dans les rêves
J’ai dû voir les moulins d’autrefois…
Mais dans la châtaigneraie, le vent depuis longtemps a changé.

(Melih Cevdet Anday)

Illustration: Anne-François-Louis Janmot

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le songe (Roger Kowalski)

Posted by arbrealettres sur 1 février 2016



Untitled, 4/21/10, Apr 21, 2010     5:05 PM, 16C, 5832x6496 (16+560), 100%, Repro 2.2 v2,  1/30 s, R81.1, G28.8, B38.3

Le songe,
une petite fille l’entremêlait
d’un seul cheveu fin

(Roger Kowalski)

Illustration: Audrey Kawasaki

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :