Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘envoûtement’

Moi, le premier prénommé (Dylan Thomas)

Posted by arbrealettres sur 31 décembre 2018



the-ghost-of-madness-72 [1280x768]

Moi, le premier prénommé
Je suis le fantôme de cet
Ami anonyme, sans prénom
Qui écrit les
mots que j’écris
Dans une chambre tranquille
Dans une maison imbibée d’envoûtement ;

Je suis le fantôme de cette maison
Remplie des langues et des yeux
D’un fantôme sans tête
Que je crains pour toujours
Jusqu’à la fin anonyme.

(Dylan Thomas)

 Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

ALLIANCE (Alejandra Pizarnik)

Posted by arbrealettres sur 16 novembre 2018



Illustration: F.A. Moore
    
ALLIANCE

Elle s’abandonne dans la trêve engendrée par la nuit.
Au dedans d’elle tout fait l’amour.

Alliance entre ce qui est contemplé et sa contemplation.
Joie de transgresser, imploration de points vivants de référence
et de la réalité totale perceptible en un instant qui est tous les instants.

Elle s’abandonne à une pensée démesurée
et à l’envoûtement par un espace défini :
un lieu qui oeuvre comme appel.

(Alejandra Pizarnik)

 

Recueil: Approximations
Traduction: Etienne Dobenesque
Editions: Ypfilon

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

DÉPASSER LE SILENCE (Jean-Claude Xuereb)

Posted by arbrealettres sur 14 mai 2018



 

DÉPASSER LE SILENCE

Sous un envoûtement de ciel
rivalisant avec leurs dieux
d’intranquilles mortels s’avancent
en équilibre de passeurs
pas à pas risqué sur un fil

Dans l’enclos cerné de branchages
ils voudraient décrypter le sens
de l’intraduisible dialogue
qui vibre entre lumière et feuilles
aux seules sommations du vent

De nous que peut saisir un arbre
hors de la moindre appréhension
dans son mutisme enraciné
et son ruissellement de sèves
sous les nervures de l’écorce?

Grevé d’anneaux et d’années
en secret l’aubier se souvient
de chaque saison d’opulence
ou de rigueur et de disette
fibres criblées de mitraille

(Jean-Claude Xuereb)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je ne foule pas la corolle de merveilles du monde (Lucian Blaga)

Posted by arbrealettres sur 9 mai 2018



 

Je ne foule pas la corolle de merveilles du monde
et je ne tue pas
avec ma raison les mystères rencontrés
en chemin
dans les fleurs, les yeux, sur les lèvres ou les tombes.
D’autres avec leur lumière
anéantissent le charme caché dans l’insondable
obscurité des profondeurs,
mais moi,
avec ma clarté moi je fais croître l’inconnaissable
et comme la lune avec ses blancs rayons
loin d’amoindrir ajoute en tremblant
à l’envoûtement nocturne,
j’apporte moi aussi à l’horizon ténébreux
de vastes frémissement de mystère sacré,
et tout ce qui est incompris
se transforme en énigmes plus grandes encore
sous mon regard —
car mon amour englobe
les fleurs et les yeux, les lèvres et les tombes.

(Lucian Blaga)

Découvert ici: schabrieres

Illustration: Adrian Chesterman

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’ai écouté ce que racontent (Adonis)

Posted by arbrealettres sur 9 avril 2017



 

J’ai écouté ce que racontent les arbres et les plantes,
ce que disent les champs,
à propos du Seigneur Nil.
Tout était envoûtement.

(Adonis)

Illustration: Bruno Van Loocke

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ton coeur est une plume (Adonis)

Posted by arbrealettres sur 19 novembre 2016


plume

L’ici-bas vient à moi
Ton coeur est une plume ô amante
le mien est un vent
Tu es l’envoûtement qui va s’intensifiant

(Adonis)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Ton cœur est une plume (Adonis)

Posted by arbrealettres sur 16 mai 2016



L’ici-bas vient à moi
Ton cœur est une plume ô amante
Le mien est vent
Tu es l’envoûtement qui va s’intensifiant

(Adonis)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :