Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘épeire’

Tout est si simple (Georges Ribemont-Dessaignes)

Posted by arbrealettres sur 21 avril 2018



 

Oiseau, oiseau, je ne demande pas pour qui tu chantes,
A toi, caillou, pourquoi tu tombes,
Tu ne tisses pas la toile, épeire, devant la porte d’outre-tombe
Tout est si simple.

O belle, je ne sais pas pourquoi j’aime ta trace
Dans le sable durci dans l’habitude des vagues,
Miroir, je ne demande rien au reflet de ma face,
Tout est si simple.

Un jour viendra qui déjà essaie sa robe noire,
La retouche et l’arrange et la prépare,
Qu’importe, un merle sifflera en riant dans le noir,
Tout est si simple.

Le monde est plein d’agneaux, de loups, de papillons,
De tigres, de requins, de pinsons, de serpents,
Et là-dessus laissez passer les quatre saisons,
Tout est très simple.

(Georges Ribemont-Dessaignes)

 
Illustration: ArbreaPhotos

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Cristal (Kristel Saint-Cyr)

Posted by arbrealettres sur 10 juin 2016



Cristal

Descendre au jardin
Les degrés humides
Où glissent
Des senteurs d’aube
Y vibre
La harpe
Des fibres de cristal
La pure soie
D’une épeire
Sous la caresse du vent
Perles de lumière
Est sa parure de pluie
A peine un reflet de ciel
Si pur
Le don du jour
Si pure
Sa grâce
De larme divine

(Kristel Saint-Cyr)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’épeire (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 17 octobre 2015




Dans le matin blême
Où brille une étoile
L’épeire à diadème
A tissé sa toile

(Jean-Baptiste Besnard)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | 3 Comments »

Pour des prunes (Bernard Delvaille)

Posted by arbrealettres sur 17 juillet 2015


mirabelles

Roses lourdes
de juillet
et l’épeire fasciée
tisse sa toile
dans les buis.
Ces jours d’été
de ma mémoire
jamais
ne s’enfuiront
non plus que les rags
de Scott Joplin.
C’était hier
à peine
au grand désarroi du temps.
Nous nous aimâmes
ah bel été
couleur de mirabelles!
pour des prunes.

(Bernard Delvaille)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 3 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :