Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘épingler’

Je t’épinglerai le beau rêve (Guy Lévis Mano)

Posted by arbrealettres sur 17 mai 2019


 


 

Jia Lu   - (9)

Je t’épinglerai le beau rêve entre tes seins
et tu les gonfleras fort pour le garder

(Guy Lévis Mano)

Illustration: Jia Lu 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Souvenirs (Leonard Cohen)

Posted by arbrealettres sur 24 janvier 2018



Illustration: Nik Helbig
    
Souvenirs

Frankie Laine chantait « Jezebel »
J’ai épinglé une Croix de Fer à mon revers
je suis allé vers la fille
la plus grande, la plus blonde
J’ai dit « Ecoute, tu ne me connais pas encore
mais ça ne saurait tarder;
alors veux-tu que je te voie
veux-tu que je te voie
veux-tu que je te voie toute nue ? »

Elle a dit « Danse avec moi
vers le coin sombre du lycée
Il se peut
que je te laisse faire presque tout
Je sais que tu as faim
j’entends ça dans ta voix
et l’on peut me toucher à beaucoup d’endroits
à toi de choisir.
Mais tu ne peux pas me voir
non, tu ne peux pas me voir
non, tu ne peux pas me voir toute nue. »

Nous dansons serrés
l’orchestre joue « Stardust »
Des ballons et des serpentins
tombent sur nous
Elle dit « Il te reste une minute
pour tomber amoureux. »
Dans des instants aussi solennels
J’ai mis ma confiance
et ma foi pour la voir,
ma foi pour la voir
ma foi pour la voir toute nue.

***

Memories

Frankie Lane, he was singing Jezebel
I pinned an Iron Cross to my lapel
I walked up to the tallest and the blondest girl
I said, Look, you don’t know me now but very soon you will
So won’t you let me see
I said « won’t you let me see »
I said « won’t you let me see
Your naked body? »

Just dance me to the dark side of the gym
Chances are I’ll let you do most anything
I know you’re hungry, I can hear it in your voice
And there are many parts of me to touch, you have your choice
Ah but no you cannot see
She said « no you cannot see »
She said « no you cannot see
My naked body »

So We’re dancing close, the band is playing Stardust
Balloons and paper streamers floating down on us
She says, You’ve got a minute left to fall in love
In solemn moments such as this I have put my trust
And all my faith to see
I said all my faith to see
I said all my faith to see
Her naked body

(Leonard Cohen)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

CHANSON DE MESSIDOR (Gaston Couté)

Posted by arbrealettres sur 10 février 2017



CHANSON DE MESSIDOR

Dame ! vois-tu les grands blés d’or
Sous les couchants de Messidor
Saillir longs et droits de la glèbe.
Ils ne sont pas encor si longs
Que les flots de tes cheveux blonds
Où je cache mon front d’éphèbe.

Dame ! écoute la voix du vent
Dont l’aile caresse en rêvant
Une par une chaque tige.
Elle est moins vibrante d’émoi
Que ta chanson qui fait en moi
Courir des frissons de vertige.

Dame ! regarde voltiger
Les abeilles en l’air léger
Et se reposer sur les roses.
Leur miel plein d’arôme est moins doux
Que le baiser pris à genoux
Sur tes lèvres fraîches écloses.

Dame ! en ton geste noble et lent
Cueille un coquelicot sanglant
Pour l’épingler sur ta poitrine.
Il est moins rouge que mon coeur
Quand ton rictus aigre et moqueur
Le met en doute ou le chagrine…

(Gaston Couté)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ne passez pas si vite (Geneviève d’Hoop)

Posted by arbrealettres sur 19 mars 2016



Je n’écris que des choses graves
à épingler sur la peau
j’ai un visage de pluie
des yeux hagards
je heurte ma vie
à petits coups de marteau
ne passez pas si vite
j’ai besoin de votre chaleur
souffrez
j’ai besoin de votre sang

(Geneviève d’Hoop)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 6 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :