Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘épuisée’

LA CIGALE ET LE GRILLON (John Keats)

Posted by arbrealettres sur 14 avril 2019



 

LA CIGALE ET LE GRILLON

La Poésie de la Terre jamais ne meurt :
Quand tous les oiseaux défaillent sous le soleil brûlant,
Et se cachent dans la fraîcheur des arbres, une voix court
De haie en haie par la prairie fraîche fauchée ;
C’est la voix de la cigale ; elle mène le branle
Dans la féerie d’été puis — car il n’est point de terme
A ses enchantements — épuisée de plaisir,
S’enivre d’indolence sous une herbe accueillante.
La Poésie de la Terre ne s’achève jamais :
Dans la désolation d’un soir d’hiver, quand le gel
A tissé son silence, de l’âtre monte
Le chant aigu du grillon, dont la chaleur sans cesse croît,
Apportant à celui que gagne la torpeur
Le chant de la cigale parmi les monts herbeux.

(John Keats)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

A présent je marche en moi-même (Azadée Nichapour)

Posted by arbrealettres sur 10 décembre 2018



A présent je marche en moi-même
épuisée du chemin qui me sépare de moi
Enigme à moi-même
je me cherche où je me perds

(Azadée Nichapour)

Illustration: Aron Wiesenfeld

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , | 2 Comments »

Je marcherai (Alain Mabanckou)

Posted by arbrealettres sur 17 mai 2018



Je marcherai

Je m’arrêterai de temps à autre
devant une pierre
pour affûter ma solitude épuisée

(Alain Mabanckou)


Illustration: Gilbert Garcin

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

La mèche (Kabîr)

Posted by arbrealettres sur 7 novembre 2016



Tant que la mèche de la lampe reste imbibée d’huile,
tout reste visible,
Mais quand l’huile est épuisée, la mèche s’éteint,
et la maison reste vide…

(Kabîr)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :