Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Eric Brogniet)’

Dans la nuit déchirée (Eric Brogniet)

Posted by arbrealettres sur 5 septembre 2018




Dans la nuit déchirée
avec les lucarnes et les murs inquiets
qui pénètre notre infirmité
A la boue aux lèvres tachées
opposer l’eau du ciel
les salives terrestres

D’une architecture de brindilles
et de poussière l’oiseau

Apprivoise ses saisons
prend appui sur le vent

Porte bienfaisance
dans le feu lucide
des os et des pierres

(Eric Brogniet)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il n’y a d’absence que de soi à l’autre (Eric Brogniet)

Posted by arbrealettres sur 17 mars 2016



Il regarde l’immobile
Le ciel épars vers l’ouest

La distance où elle est
N’abolit pas la synchronicité

Il n’y a d’absence
Que de soi à l’autre

(Eric Brogniet)


Illustration retirée sur demande de l’artiste

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 2 Comments »

Mais qui sommes-nous (Eric Brogniet)

Posted by arbrealettres sur 15 septembre 2015




Mais qui sommes-nous
pour croire au singulier
bonheur d’être
autre

(Eric Brogniet)

Illustration: Odilon Redon

 

Posted in poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Celui qui écrit habite le monde en nomade (Eric Brogniet)

Posted by arbrealettres sur 15 septembre 2015



Il ne saisit rien
Mais creuse ses décombres

A mesure qu’il se traverse
Celui qui écrit habite le monde
En nomade

Et ne saisissant rien
Il est saisi

(Eric Brogniet)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elle parle dans la forêt (Eric Brogniet)

Posted by arbrealettres sur 15 septembre 2015



Elle sort sous un ciel blanc
Pour ramasser, dit-elle
Des feuilles dans le jardin

On entend le vent traverser la forêt
Et son étoile y élut domicile
Elle parle dans la forêt

Elle passe avec ses lèvres
Dans les bois profonds
Et la forêt s’enflamme

(Eric Brogniet)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ce que nous perdons nous le gagnons (Eric Brogniet)

Posted by arbrealettres sur 15 septembre 2015




Ce que nous perdons
Nous le gagnons

Ce que nous taisons
Parle pour nous

Cette blessure
Augmente notre sang

Je vous écris ceci du cœur même de l’orage
Dans un éclair de raison

(Eric Brogniet)


Illustration retirée sur demande de l’artiste

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’essentiel (Eric Brogniet)

Posted by arbrealettres sur 14 septembre 2015




Au visage qui s’apprête à saluer le jour,
l’essentiel est toujours plus proche

(Eric Brogniet)

 

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Nous voudrions (Eric Brogniet)

Posted by arbrealettres sur 14 septembre 2015




Nous voudrions.

Mais l’impuissance préside seule et veille.

Contre nous-mêmes nous crions.

(Eric Brogniet)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Nous inventerons (Eric Brogniet)

Posted by arbrealettres sur 14 septembre 2015




Nous inventerons des forces des lignes de coeur
passants vêtus d’air noir et de neige
Nous ne forcerons pas le givre
ouvrant sur le jardin ses florissantes toisons
ses légères floralies
Nous ne parlerons qu’en présence
de l’amoureuse

(Eric Brogniet)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ruissellement matutinal (Eric Brogniet)

Posted by arbrealettres sur 14 septembre 2015




Ruissellement matutinal
légèreté
qui magnétise

La mélodie n’est pas perdue
l’étoile danse
aux puits profonds

Quand le soleil perfore
la voûté verte
des moissons

(Eric Brogniet)

Illustration: Vincent Van Gogh

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :