Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘escargot’

DES TONNES DES TONNES ET DES TONNES (Pittau & Gervais)

Posted by arbrealettres sur 6 septembre 2022



Illustration: Pittau & Gervais
    
DES TONNES
DES TONNES
ET DES TONNES

Il en a fallu
Des moules
Des huîtres
Des coquilles Saint-Jacques
Des patelles
Des bulots
Des palourdes
Des bigorneaux
Des escargots
Des escargots de mer
Des crabes
Des homards
Des crevettes
Des poissons
De toutes sortes
Pour fabriquer
Tous les grains de sable
De toutes les plages
Du monde

(Pittau & Gervais)

 

Recueil: Un dragon dans la tête
Traduction:
Editions: Gallimard Jeunesse

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Escargot mon ami (Jean-Claude César)

Posted by arbrealettres sur 29 juin 2022



Illustration
    
escargot mon ami
si je t’appelle
m’entends-tu?

(Jean-Claude César)

Recueil: Il pleut des poèmes Anthologie des poèmes minuscules
Traduction:
Editions: Rue du Monde

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Lentement mais sûrement (Issa)

Posted by arbrealettres sur 25 juin 2022



Lentement mais sûrement
escalade le mont Fuji
petit escargot!

(Issa)

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Noël au jardin (Marie-Anne Bruch)

Posted by arbrealettres sur 24 décembre 2021



escargots-800x600

Noël au jardin :
les escargots font leur
petit réveillon.

(Marie-Anne Bruch)

Découvert ici: http://laboucheaoreilles.wordpress.com/

Illustration

 

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , | 1 Comment »

L’escargot qui dort (Richard Wright)

Posted by arbrealettres sur 20 juin 2021



 

escargot-sur-feuille-de-vigne [1280x768]

L’escargot qui dort
Sait-il que cette feuille verte
Obéit au vent ?

***

Does the snail know that
The green leaf on which it sleeps
Is obeying the wind?

(Richard Wright)

Illustration

 

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | 2 Comments »

La pluie (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 12 avril 2021



La pluie

J’écoute
Une chanson de pluie
Qui parle de gouttes d’eau
Dans la mare
Et d’escargots
Qui laissent
Des sillages d’argent
Sur les dalles
De l’allée.

(Jean-Baptiste Besnard)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Quand es-tu venu (Issa)

Posted by arbrealettres sur 18 février 2021




    
quand es-tu venu
jusqu’à mes pieds
ô escargot ?

(Issa)

Recueil: Ah! Le printemps
Traduction: Cheng Wing fun & Hervé Collet
Editions: Moundarren

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

À quoi réfléchis-tu si longuement (Issa)

Posted by arbrealettres sur 15 février 2021



    
à quoi
réfléchis-tu si longuement
ô escargot?

***

何事の一分別ぞ鍋牛

(Issa)

 

Recueil: Ah! Le printemps
Traduction: Cheng Wing fun & Hervé Collet
Editions: Moundarren

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Lors de la quête (Eugène Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 6 décembre 2020



Illustration
    
Lors de la quête
Acharnée du poème

Tu as quelque chose
De l’escargot
Après la pluie.

(Eugène Guillevic)

 

Recueil: Art poétique précédé de Paroi et suivi de Le Chant
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

La glose (René de Obaldia)

Posted by arbrealettres sur 9 juillet 2020




    
La glose

– Maman,
Toi qui es du Capricorne’,
Toi qui connais tout et rien
Depuis les Mérovingiens’,
Qui discute savamment
Du tiers et du tremblement,
Pourquoi les escargots ont-ils toujours des cornes
Comme les Martiens enfermés au zoo ?
– Mon petit,
Tu n’as pas mangé tes radis
Ni la soupe aux pissenlits,
Tu ne te laves jamais les mains
Tu baves
Tu fais enrager Firmin
Je ne te dirai plus rien !
– Oh ! si, maman, dis-moi !
Je mangerai les radis
Et la soupe aux pissenlits,
Je ferai comme Pilate’ :
Je me laverai les mains
Avec un savon romain
Fabriqué pour diplomates,
Je ne baverai pas plus
Que la pipe d’Esaiii,
Je donnerai à Firmin
Toutes mes crottes de lapin.
Et encore bien d’autres choses
Que je ferai comme un rien
Pour accéder à la glose,
Le gloussement du genre humain.
– S’ils ont des cornes, mon enfant,
C’est pour corner certainement
Aux carrefours, dans les tournants
Au sein des encombrements,
Ça évite les accidents.

(René de Obaldia)

 

Recueil: Innocentines
Traduction:
Editions: Gracet & Fasquelle

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :