Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘esclavage’

La mère qui pleure (Marceline Desbordes-Valmore)

Posted by arbrealettres sur 29 mai 2016



 

Jeanie Tomanek   byebye [1280x768]

La mère qui pleure

J’ai presque perdu la vue
A suivre le jeune oiseau
Qui, du sommet d’un roseau,
S’est élancé vers la nue.

S’il ne doit plus revenir,
Pourquoi m’en ressouvenir ?

Bouquet vivant d’étincelles,
Il descendit du soleil
Eblouissant mon réveil
Au battement de ses ailes.

S’il ne doit plus revenir,
Pourquoi m’en ressouvenir ?

Prompt comme un ramier sauvage,
Après l’hymne du bonheur,
Il s’envola de mon coeur,
Tant il craignait l’esclavage !

S’il ne doit plus revenir,
Pourquoi m’en ressouvenir ?

De tendresse et de mystère
Dés qu’il eut rempli ces lieux,
Il emporta vers les cieux
Tout mon espoir de la terre !

S’il ne doit plus revenir,
Pourquoi m’en ressouvenir ?

Son chant que ma voix prolonge
Plane encore sur ma raison,
Et dans ma triste maison
Je n’entends chanter qu’un songe.

S’il ne doit plus revenir,
Pourquoi m’en ressouvenir ?

Le jour ne peut redescendre
Dans l’ombre où son vol a lui,
Et pour monter jusqu’à lui
Mes ailes ont trop de cendre.

S’il ne doit plus revenir,
Pourquoi m’en ressouvenir ?

Comme l’air qui va si vite,
Sois libre, ô mon jeune oiseau !
Mais que devient le roseau,
Quand son doux chanteur le quitte !

S’il ne doit plus revenir,
Pourquoi m’en ressouvenir ?

(Marceline Desbordes-Valmore)

Illustration: Jeanie Tomanek

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

L’HEURE DES MIRAGES (André Pieyre de Mandiargues)

Posted by arbrealettres sur 24 novembre 2015




L’HEURE DES MIRAGES

Quand se tait la stupide intelligence
Quand la raison tombe au plus bas
Sous la noble tyrannie du rêve
Alors tu surgis comme une faux
Femme longtemps souhaitée
Tu te lèves comme la lune
Sur la plaine brûlée des eaux
Et ton reflet d’acier pâle et de nacre
Argente mon esclavage,

Tu domines un désert qui est moi-même
Et la lumière que tu répands
Fait paraître des étangs et des tours
Des châteaux illusoires
Les quatre féeries élémentaires,

L’aiguille de ton regard
Signe l’heure des mirages.

(André Pieyre de Mandiargues)

Illustration: Jerôme Bosch_Tentation de Saint Antoine

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :