Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘estaminet’

Froide et noire petite ville (Jean-Claude Pirotte)

Posted by arbrealettres sur 14 octobre 2016



froide et noire petite ville
tes murailles depuis mil ans
rêvent à des assauts sanglants
mais ce n’est qu’une automobile

qui longe tes flancs en ronflant
dans l’estaminet le sourire
de la serveuse aux seins de cire
se fait triste au fond du soir lent

au beffroi bleuté de brouillard
l’horloge aigre sonne le quart
d’une heure à jamais inconnue

le dernier buveur dit salut
à la fille qui se prépare
à dormir là-haut seule et nue

(Jean-Claude Pirotte)


Illustration: Vincent Van Gogh

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Attente (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 8 janvier 2016



On n’ouvre pas encore
la salle d’estaminet
d’un pays argileux
à la portée des hommes
qui bientôt entreront
et le temps soleilleux
aux abeilles fauves
leur apparaît
comme l’attente de Dieu.

(Jean Follain)

Illustration: Rafal Olbinski

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 3 Comments »

TOUJOURS LA VIE… (Maurice Fombeure)

Posted by arbrealettres sur 17 octobre 2015



Jean Béraud _Les-buveurs_1908 [800x600]

TOUJOURS LA VIE…

Soudards avinés,
Pianos mécaniques
Des quartiers fanés,
Fanés, faméliques,

Ruisseaux enrhumés,
Fontaine à coliques,
Noirs estaminets,
Bedeaux alcooliques
Rutilant du nez,

Chats d’ombre et d’ébène
Férus des roquets :
Quartier Laboulbène
Rue des Bilboquets,

Fille à cloche-pied,
Bâtards de caniches,
Rossards, va-nu-pieds
Vivant de « pourliches »

Des poitrines rondes
Et des « bien-aimées » :
Des brunes, des blondes…
Tout ça fait un monde
D’hydres, de fumées.

Mélangé d’avance
(Le bon grain, l’ivraie)
Condamné d’avance
— On s’en fout Pas vrai ?

(Maurice Fombeure)

Illustration: Jean Béraud

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :