Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘étoile filante’

On se sent seul (Bashô)

Posted by arbrealettres sur 26 janvier 2018



On se sent seul
Après les feux d’artifice
Etoile filante

(Bashô)

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , | 2 Comments »

AMOUR ET SOLITUDE (John Clare)

Posted by arbrealettres sur 20 janvier 2018




    
AMOUR ET SOLITUDE

Je hais le bruit même de l’homme tracassier
Qui persiste à me faire tout le mal possible
Je voudrais être un prisonnier libre du monde
Sans autre compagnie que celle de mon ombre
Pour voir paraître seul les étoiles filantes
Ces mondes qui se ruent sans cesse au Jugement
Oh menez-moi vers l’ombre la plus solitaire
Au plus rare séjour que jamais fit la paix
Où pousse la renoncule si belle à voir
Verte quand elle est close et qui s’ouvre dans l’or
Adieu la poésie — mais que l’élan demeure
Qu’on m’enlève le monde entier — mais qu’on me laisse
La musique joyeuse d’une voix de femme
Qui convainque le coeur d’être heureux et content

***

LOVE AND SOLITUDE

I hate the very noise of troublous man
Who did and does me all the harm he can
Free from the world I would a prisoner be
And my own shadow all my company
And lonely see the shooting stars appear
Worlds rushing into judgment all the year
Oh lead me onward to the loneliest shade
The dearest place that quiet ever made
Where kingcups grow most beauteous to behold
And shut up green and open into gold
Farewell to poesy — and leave the will
Take all the world away — and leave me still
The mirth and music of a woman’s voice
That bids the heart be happy and rejoice

(John Clare)

 

Recueil: Poèmes et Proses de la Folie de John Clare
Traduction: Pierre Leyris
Editions: Mercure de France

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une fourmi monte sur le nez de la mer (Luis Mizón)

Posted by arbrealettres sur 16 janvier 2018



 

Une fourmi
monte sur le nez de la mer
une autre salue l’horizon en criant
la nacre du silence nous abrite
conque du ciel
le vent mêle eau et lumière
et fabrique des paroles comestibles

nous pétrirons une farine
de presque rien
pour apprivoiser les étoiles filantes

(Luis Mizón)

Illustration: Vladimir Kush

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Je ne perdrai pas le fil (Aya Cheddadi)

Posted by arbrealettres sur 15 janvier 2018



Illustration: Leslie Allen
    
Je ne perdrai pas le fil le filament
étoile filante couleur de safran
là-bas au-dessus du lac de sel blanc

Malgré les paysages dévastés
et les arbres morts d’avoir mal aimé
à force de confondre coeur et vanité

Je garde le fil le filament
étoile filante couleur de safran
à travers les ronces du sentiment

Même si je perds ma raison mes sens
je suivrai le fil en silence
étoile filante couleur de l’absence

(Aya Cheddadi)

 

Recueil: Tunis marine
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Retouche au désir (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 21 novembre 2017




retouche au désir
    
le soir a la douceur d’une épaule
les amants dans leur jardin étroit
ont mal fermé la nuit
un chien broie l’os d’une étoile filante
celui qui s’arrête derrière le mur
songe à l’autre face de la terre
où le jour danse
fier de ses longs cils

(Daniel Boulanger)

 

Recueil: Retouches
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Printemps à la montagne (Eiji Hashimoto)

Posted by arbrealettres sur 18 octobre 2017



étoiles filantes h

Printemps à la montagne.
Les étoiles toujours aussi nombreuses
après la pluie d’étoiles filantes !

(Eiji Hashimoto)

 

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

LE BAISER (Jacques Basse)

Posted by arbrealettres sur 30 juillet 2017



Illustration
    
LE BAISER

ô vous divine discrète
réservée jusqu’à l’extrême
qui osera faire vibrer l’intime
à l’émoi dissimulé si sublime

ô vous tourterelle sur sa tige
au seuil du vertige

le baiser qui tout à coup se livre
perturbe et trouble tout équilibre
troubadour de l’espace il soupire
après cette vérité qui l’inspire

troublante envolée sensible
vers les limites du cessible

sur la margelle du coeur
là il paresse avec douceur
il tisse la pensée dans un rêve
Inattendu en se donnant à Eve

Tenter un baiser est une avancée troublante
c’est un peu comme cueillir une étoile filante

(Jacques Basse)

 

Recueil: Le temps des Résonances
Editions: Rafaël de Surtis

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La lumière (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 28 mars 2017



– La lumière
Nous transpose

Le chant
Des étoiles filantes.

(Guillevic)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , | 2 Comments »

L’étoile filante (Ko Un)

Posted by arbrealettres sur 8 octobre 2016



L’étoile filante

C’est bien tu me reconnais.

(Ko Un)

Illustration: Makoto Oshima

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , | 1 Comment »

Sans répit (Hermann Hesse)

Posted by arbrealettres sur 29 juillet 2016



Mon âme, timide oiseau,
Tu me demandes sans cesse,
Après ce temps de rudesse:
A quand la paix, le repos?

Oh! je le sais bien: à peine
Un beau jour nous aura lui,
Dans cette ardeur qui t’entraîne
Tu te plaindras de l’ennui.

Tu courras, impatiente,
Vers d’autres jours douloureux
Pour flamber à travers cieux
En jeune étoile filante.

***

Seele, banger Vogel du,
Immer wieder mußt du fragen:
Wann nach so viel wilden Tagen
Kommt der Friede, kommt die Ruh?

Ob, ich weiß: kaum haben wir
Unterm Boden stille Tage,
Wird vor neuer Sehnsucht dir
Jeder liebe Tag zur Plage.

Und du wirst, geborgen kaum,
Dich um neue Leiden mühen
Und voll Ungeduld den Raum
Als der jüngste Stern durchglühen.

(Hermann Hesse)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :