Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Eugène Guillevic)’

Je pose un terme (Eugène Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 1 avril 2021




    
Je pose un terme,
Je bouscule
Son espèce de borne.

(Eugène Guillevic)

 

Recueil: Lexiquer
Traduction:
Editions: La Tuilerie Tropicale

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Une goulée de cidre (Eugène Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 1 avril 2021




    
Une goulée de cidre
Est plus sinueuse
Qu’une gorgée d’eau.

(Eugène Guillevic)

 

Recueil: Lexiquer
Traduction:
Editions: La Tuilerie Tropicale

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

Mais qu’est-ce que je fais, moi, avec mes roses ? (Eugène Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 16 décembre 2020



Illustration: Lacey Lewis

    
Mais qu’est-ce que je fais,
Moi, avec mes roses ?

Qu’est-ce que je fais
Avec ces roses
Que j’ai cultivées, avec ces roses
Qui sont là?

Je ne sais qu’une chose :
Je ne veux pas
Qu’on me les prenne,

Je ne veux pas, mais
Qu’est-ce que je peux faire
Avec ces roses ?

(Eugène Guillevic)

 

Recueil: Ouvrir
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Du feu, Monsieur (Eugène Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 15 décembre 2020




    

Du feu, Monsieur,
Du feu, s’il vous plaît,
Rien qu’un peu de feu.

Vous n’allez pas me laisser sans feu,
Monsieur,

Sans feu, dans cette rue,
Où il n’y a que vous, Monsieur,
Dans cette maudite rue.

(Eugène Guillevic)

 

Recueil: Ouvrir
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

On dirait, ma parole, qu’on est enfermé (Eugène Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 15 décembre 2020



    

On dirait, ma parole,
Qu’on est enfermé.

Et pourtant,
On fait bien ce qu’on veut
Ou à peu près.

Alors, enfermés,
Mais par qui, bon Dieu ?

(Eugène Guillevic)

 

Recueil: Ouvrir
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

L’extase (Eugène Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 15 décembre 2020



Illustration: Georges Jeanclos
    
L’extase – moi, ça m’intéresse,
L’extase.

J’ai comme idée
De ce que c’est,
Une petite idée.

Je pense que ce n’est pas mal :
Avoir bien mangé, bien bu

Et l’extase encore
Par-dessus. L’extase.
La vraie belle vie.

(Eugène Guillevic)

 

Recueil: Ouvrir
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

On n’est pas là, rempli comme une épicerie (Eugène Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 14 décembre 2020




    
On n’est pas là, rempli
Comme une épicerie

Attendant qu’ils y viennent,
Les gens,

Vous demander
Ce qui leur manque.

(Eugène Guillevic)

 

Recueil: Ouvrir
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

On ne s’accroche pas, comme ça (Eugène Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 14 décembre 2020



Illustration: René Julien
    
On ne s’accroche pas, comme ça,
À n’importe quoi,

À quelque chose
Qui est là,

Qui vient tout seul,
À la verticale.

Alors,
Il faut bien aller.

(Eugène Guillevic)

 

Recueil: Ouvrir
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le soleil, aujourd’hui, je me le suis donné (Eugène Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 14 décembre 2020




    
Le soleil, aujourd’hui,
Je me le suis donné.

J’en ai mis plein mes poches
Et dans d’autres endroits
Où mes mains ne vont pas.

Je peux escalader
Ce qui me séparait.

Je peux montrer aux gens
Comment c’est, la lumière.

(Eugène Guillevic)

 

Recueil: Ouvrir
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Penser que le soleil lui-même a des ennuis (Eugène Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 14 décembre 2020




    
Penser que le soleil
Lui-même a des ennuis,

Que le soleil lui-même
A de sombres histoires

Avec de petits riens
Qui font les grands nuages

Et d’autres petits riens
Qui font pire, en lui-même,

Cela devrait pouvoir
Me consoler un peu.

(Eugène Guillevic)

 

Recueil: Ouvrir
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :