Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘exaucement’

Passé ou futur ? (Mario Luzi)

Posted by arbrealettres sur 13 septembre 2017



Illustration: Salvador Dali
    
Passé ou futur ? —
le désir connaît
son unique nature, sa
double source
dont l’une plus que l’autre
creusée dans le roc
de la séparation
et triste…
et toi maintenant rempli
d’un manque irrémédiable
vaincu par lui
tu délires : si tu pouvais
dans l’abject labyrinthe
retrouver
le chemin de notre maison —
mais quelle maison était la nôtre ?
ce n’était pas la demeure promise,
c’était comme les autres
une tente instable
plantée dans le désert
pendant l’exode
mais avec beaucoup d’amour
Ce ne peut être là,
beaucoup de larmes.
mon fils, le lieu
de la nouvelle rencontre,
ce n’est pas là
que le désir consomme
sa propre mort —
mort du désir par suprême exaucement,
et tu le sais depuis longtemps.
Et tu connais le « lieu ». C’est vrai,
tu ne le nommes pas, pourtant tu ne l’oublies pas.
Tu ne l’oublies pas.

***

Passato o futuro ? —
conosce il desiderio
la sua unica natura, la sua
doppia fonte,
ma una più dell’altra
incavata nella roccia
della separazione
e triste…
e tu ora ripieno
di una incolmabile mancanza
da essa vinto
farnetichi : potessi
nel turpe labirinto
ritrovare
la strada di casa nostra —
Non plu’) essere quello,
figlio, il luogo
ma che casa era la nostra ?
non era la promessa abitazione,
era come le altre
una tenda poco ferma
piantata nel deserto
durante l’esodo
se non che con moho aurore
con molte lacrime.
del nuovo incontro,
non è li.
che consuma il desiderio
la propria morte —
morte del desiderio per supremo esaudimento,
e lo sai da tempo.
E conosci il « dove ». È vero,
non lo nomini, pero non lo dimentichi.
Non lo dimentichi.

(Mario Luzi)

 

Recueil: Dans l’oeuvre du monde
Traduction: Philippe Renard, Bernard Simeone
Editions: Editions Unes

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Prière pour conjurer la pluie (Paul Fort)

Posted by arbrealettres sur 19 janvier 2017



Prière pour conjurer la pluie

La grenouille en rigole d’aise.
Il pleut sur la Seine et sur l’Oise.
Ô disciples de saint Nicaise, nés à Triel « emprès Pontoise »,

Saint Égobille et sainte Mille, intercédez auprès de Dieu,
pour qu’il nous chasse un peu des cieux, ces nues couleur de camomille.

On a l’onglée, cueillant la fraise, l’engourdie, cueillant les framboises.
Si cela continue, ma chaise saura trop ce « que mon cul poise ».

Sainte Mille et saint Égobille, natifs de Triel tous les deux,
je ne puis sortir ma famille, intercédez auprès de Dieu.

EXAUCEMENT

Une embellie ! — Soyons bons drilles.
Allons courir cette embellie. De tous côtés l’escargot brille.
Égobille et Mille — merci.

(Paul Fort)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

À L’INSTANT (Paul de Roux)

Posted by arbrealettres sur 27 août 2016


 

À L’INSTANT

Ville énorme et lourde,
un vol de mouettes à travers ciel
un instant nous arrache à sa pesanteur
et proclame hautement
l’insurpassable créativité
du maître d’oeuvre
Allez, oiseaux, à tire-d’aile,
plumes et prière,
Exaucement déjà, instant.

(Paul de Roux)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :