Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘extinction’

L’union parfaite (Rabindranath Tagore)

Posted by arbrealettres sur 5 mai 2019



    

L’union parfaite

Jour et nuit, je pleure après une union, mon Amour,
Union semblable à une mort affamée.
Viens me ligoter, viens me cueillir,
Dénude-moi de ma pudeur, de mes habits, de mon voile.
Viens et maraude parmi mon corps juvénile,
Prive mes yeux de sommeil, du rêve même de dormir.
Dévalise cet univers vaste et réveille
Ma vie et ma mort, pour toute éternité.
Au bûcher de l’union dans un monde solitaire
Là où la création s’est évanouie à l’extinction du soleil,
Sans pudeur et dévêtus en deux coeurs nus
Que toi et moi devenions beauté infinie.
Quel est ce rêve audacieux, Seigneur,
Où réside cette union sans Toi?

***

Total union

Night and day, I weep, O Love, for a union,
Union resembling a hungry death.
Come and bind me, pluck me away,
Strip me of modesty, of raiment, of screen.
Come and steal this juvenile body,
Bereave my eyes of sleep, of dream of sleeping.
Rob this universe vast an d awake,
My life and my death, for an eternity.
At the crematorium of union amid a solitary world
Where the creation has fainted with the extinction of the sun,
Shameless unclothed in two naked hearts
Let you and me become beauty infinite.
What an audacious dream, O Lord,
Where lies this union without You?

(Rabindranath Tagore)

 

Recueil: Tantôt Dièse, Tantôt Bémol
Traduction: Prithwindra Mukherjee
Editions: Shahitya Prakash

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

EXTINCTION DES FEUX (Jean-Claude Xuereb)

Posted by arbrealettres sur 14 mai 2018



Clarel Neme   (11)

 

EXTINCTION DES FEUX

Toujours aussi fou que dans tes saisons-soleil
sous un visage serein la passion t’embrase
rebelle à tout nébuleux espoir d’au-delà
pourtant mal résigné à te savoir mortel

Un inconnu par hasard pourrait feuilleter
l’un de tes ouvrages empoussiéré d’oubli
ses yeux effleureront un fragment de poème
soudain distraits par le profil d’une passante

Et ton poème retournera au néant
car les mots de papier en silence agonisent
lorsqu’à jamais s’efface une voix intérieure
dotée du pouvoir de leur insuffler vie

(Jean-Claude Xuereb)

Illustration: Clarel Neme

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Vider mon Coeur, de Toi (Emily Dickinson)

Posted by arbrealettres sur 27 février 2018



Vider mon Coeur, de Toi —
Son unique Artère —
Commencer, et T’omettre —
Simple Date d’Extinction —

***

Empty my Heart, of Thee —
It’s single Artery —
Begin, and leave Thee out —
Simply Extinction’s Date —

(Emily Dickinson)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

À Elle (Jean-Claude Demay)

Posted by arbrealettres sur 25 janvier 2017



À Elle

Pour toi j’inventerai le silence qui parle
Parole se taisant dans l’extinction du dire
Ta voix ressemblera à l’essence d’un râle
Ton souffle sera tel que l’initial soupir

Or ton corps s’unira aux plus pures musiques
Lesquelles ne comprennent en fait aucun son
Tes seins seront pareils aux ombres nostalgiques
Qui ne reflètent pas des ciels les horizons

Et je m’enchanterai à composer − ô nul
Ne peut comprendre enfin leur signification −
Des hymnes provenant des astres qui reculent

Étoiles du néant engendrant les rayons
De ces absents soleils où les riens pullulent
Comme les omégas de la création

Révélant l’infini obscurité du non

(Jean-Claude Demay)

Illustration: Gao Xingjian

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

PERSEVERANCE (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 24 janvier 2017



clairon

PERSEVERANCE

Une fille à fiers bras
rompue à l’amour de théâtre
couche avec des rois
qui furent pourtant des enfants en bas âge;
sous un soleil de plomb
le professeur à des garçons
rassemblés en rond
apprend que toute la nature
a l’horreur du vide
puis le soir un clairon
dans une cour longtemps balayée
sonne une fausse extinction des feux
tout cela pour durer
persévérer.

(Jean Follain)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

RENCONTRE (Yannis Ritsos)

Posted by arbrealettres sur 26 juin 2016



RENCONTRE

Rien, bien sûr, ne survient entièrement de lui-même.
Il faut se mettre à chercher pour trouver. Au matin,
le soleil entre par la fenêtre du levant; il use
la pourpre des deux fauteuils; il s’attarde puis se retire
en laissant dans son sillage l’idée d’une mansuétude —
cette extinction paisible.
Et les fleurs du tapis,
piétinées depuis si longtemps, revendiquent leur existence,
elles écoutent en dessous du plancher
le galop rythmé de chevaux telluriques. La femme taciturne
entre alors. Tu vois bien qu’elle évite
de piétiner ces fleurs.
L’inconcevable, sans doute n’est-il supportable qu’à deux,
mais il n’apparaît jamais qu’à un seul.

(Yannis Ritsos)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La Mort (René Char)

Posted by arbrealettres sur 12 mars 2016



 

La Mort

La Mort

Le poète ne s’irrite pas de l’extinction hideuse de la mort,
mais confiant en son toucher particulier
transforme toute chose en laines prolongées.

(René Char)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :