Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Fabienne Courtade)’

je voudrais t’envoyer ce qui coule (Fabienne Courtade)

Posted by arbrealettres sur 10 février 2018



    

je voudrais t’envoyer ce qui coule
– je ne peux te donner
que le manque de cette eau

(Fabienne Courtade)

 

Recueil: Il reste
Traduction:
Editions: Flammarion

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Je tiens à la branche tendue (Fabienne Courtade)

Posted by arbrealettres sur 10 février 2018




Illustration: ArbreaPhotos
    
je tiens à la branche tendue
des fleurs
qui ne se voient pas

mais se murmurent

(Fabienne Courtade)

 

Recueil: Il reste
Traduction:
Editions: Flammarion

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

J’aurais aimé prononcer son nom (Fabienne Courtade)

Posted by arbrealettres sur 10 février 2018



Illustration: Neila Ben Ayed
    
j’aurais aimé prononcer son nom
je ne disais rien
comme je traverse un pont
il me traverse

(Fabienne Courtade)

 

Recueil: Il reste
Traduction:
Editions: Flammarion

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Parfois l’amour se rapproche très vite (Fabienne Courtade)

Posted by arbrealettres sur 10 février 2018



Illustration: Edward Hopper
    
parfois l’amour se rapproche très vite
un morceau de lumière
où brûlée tombe en moi qui tombe
sur les hauts murs blancs
d’une blancheur aveugle

(Fabienne Courtade)

 

Recueil: Il reste
Traduction:
Editions: Flammarion

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Blanche (Fabienne Courtade)

Posted by arbrealettres sur 10 février 2018



Illustration: Kinuko Y. Craft

    
blanche
à force
de lumière

(Fabienne Courtade)

 

Recueil: Il reste
Traduction:
Editions: Flammarion

Posted in poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Je voudrais approcher toujours (Fabienne Courtade)

Posted by arbrealettres sur 10 février 2018



 Illustration: Evelyn De Morgan 

    

je voudrais approcher toujours
– et être toujours éloignée
de ce qui me tient

jamais le centre n’est atteint

(Fabienne Courtade)

 

Recueil: Il reste
Traduction:
Editions: Flammarion

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Lumières (Fabienne Courtade)

Posted by arbrealettres sur 5 février 2018




    
lumières,
à attendre
et à tourner

sables et jours
des premiers temps

(Fabienne Courtade)

 

 

Recueil: Ciel inversé 2
Traduction:
Editions: Cadex

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Lenteur de neiges (Fabienne Courtade)

Posted by arbrealettres sur 5 février 2018




Illustration: ArbreaPhotos
    
lenteur de neiges
qui nous séparent

effleurement

(Fabienne Courtade)

 

 

Recueil: Ciel inversé 2
Traduction:
Editions: Cadex

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

L’emplacement du vide (Fabienne Courtade)

Posted by arbrealettres sur 5 février 2018



Illustration: Jean-Michel Folon 
    
l’emplacement du vide
les écumes

que laisse le corps
son avancée à tâtons

(Fabienne Courtade)

 

 

Recueil: Ciel inversé 2
Traduction:
Editions: Cadex

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

L’infimité des mondes (Fabienne Courtade)

Posted by arbrealettres sur 5 février 2018



Illustration: Fractale
    
l’infimité des mondes
et leur prolifération

(Fabienne Courtade)

 

 

Recueil: Ciel inversé 2
Traduction:
Editions: Cadex

Posted in poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :