Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘fagot’

La vieille (Joë Bousquet)

Posted by arbrealettres sur 23 février 2019



La vieille aux souliers de paille
Hisse un fagot sur ses reins
Et dans une ombre à sa taille
Porte la lune à la main

(Joë Bousquet)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’allée est droite et longue, et sur le ciel d’hiver (François Coppée)

Posted by arbrealettres sur 20 janvier 2019



la_vieille_au_fagot_H114715_L

L’allée est droite et longue, et sur le ciel d’hiver
Se dressent hardiment les grands arbres de fer,
Vieux ormes dépouillés dont le sommet se touche.
Tout au bout, le soleil, large et rouge, se couche.
À l’horizon il va plonger dans un moment.
Pas un oiseau. Parfois un léger craquement
Dans les taillis déserts de la forêt muette ;
Et là-bas, cheminant, la noire silhouette,
Sur le globe empourpré qui fond comme un lingot,
D’une vieille à bâton, ployant sous son fagot.

(François Coppée)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

A travers les bouleaux d’argent (Edouard Ducoté)

Posted by arbrealettres sur 28 juillet 2018



A travers les bouleaux d’argent
J’ai vu, baignées de brume matinale
Des nymphes danser au bord de l’étang.
Quelqu’un m’a dit : – Ce sont les laveuses
Qui vont à leur tâche et se hâtent
Sous le poids pesant des paniers de linge.-
Moi, j’ai vu les Nymphes.

J’ai vu dans la forêt ombreuse
Un choeur de Dryades épars sous les chênes.
Quelqu’un m’a dit : – Ce sont de pauvres femmes
Qui font des fagots avec des branches sèches.-
J’ai vu les Dryades.
Or, je ne mens pas et l’autre non plus,
Et chacun raconte ainsi qu’il a vu.

(Edouard Ducoté)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

JE PENSE À L’ERMITE TAOÏSTE DU MONT QUANJIAO (Wei Yintu)

Posted by arbrealettres sur 20 juillet 2018



JE PENSE À L’ERMITE TAOÏSTE DU MONT QUANJIAO

Ce matin très froid dans mon pavillon
Je pense soudain à toi, ermite sur le mont
Tu cherches des fagots au fond du ravin
De retour tu réchauffes des pierres blanches
J’aimerais tant t’apporter une calebasse de vin
Pour te consoler dans cette soirée de pluie et de vent
Mais avec la montagne couverte de feuilles mortes
Où puis-je trouver tes traces ?

(Wei Yintu)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

UNE NUIT DE PLUIE EN AUTOMNE (Bai Juvi)

Posted by arbrealettres sur 4 juillet 2018



feuilles gelées [800x600]

UNE NUIT DE PLUIE EN AUTOMNE

A la fin de l’automne la nuit est froide
Oisif, le vieillard veille tard
La lampe éteinte
Il se met au lit
En écoutant le bruit agréable de la pluie

Le fagot dans le poêle est déjà réduit en cendres
Le parfum du bois donne encore de la chaleur
Le lendemain matin il fait beau et froid
Le vieux tarde encore dans la chaleur du lit
Les feuilles rouges givrées jonchent le perron

(Bai Juvi)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’ordre logique s’effondra (Vénus Khoury-Ghata)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2017



 

L’ordre logique s’effondra avec le toit
nous applaudissions les pluies entre nos murs
rapiécions avec ferveur les accrocs des toiles d’araignée
Nous étions fétichistes
irrévérencieux
ma mère tirait les cartes aux merles moqueurs
mon père frappait le sable
frappait Dieu
à la saignée des nuages
sur le dos courbé de l’air
Notre salut viendrait de la nature
nous attraperions les rousseurs des automnes
le dénuement de l’hiver
nous finirions en sarments
en fagots
pour affronter les colères brèves des résineux.

(Vénus Khoury-Ghata)

Découvert chez Lara ici

Illustration: Hans Thoma

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

CREDO (Zéno Bianu)

Posted by arbrealettres sur 1 août 2017



 

CREDO

je crois à l’opacité solitaire
au pur instant de la nuit noire
pour rencontrer sa vraie blessure
pour écouter sa vraie morsure

je crois à ces chemins
où le corps avance dans l’esprit
où l’on surprend
le bruit de fond des univers
par ces yeux
que la nuit
a pleurés en nous
par ces yeux que la vie
a lavés en nous

je crois comme Trakl
qu’il faut habiter la lumière
par un long questionnement
sans réponse

je crois à Zoran Music
dessinant ses fagots de cadavres
sur de mauvais papiers
trouvant encore la vie
au fond du désarticulé
au fond de l’incarné
au fond de l’éprouvé
exorciste
vertical

je crois aux cassures
de fièvres aux sursauts de nuit
aux césures de nerf

je crois
qu’ il faut prendre appui
sur le vent
s’agenouiller en mer
et se vouer
à l’infini

(Zéno Bianu)

Illustration: Zoran Music

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Sous nos yeux, ce monde passe (Kabîr)

Posted by arbrealettres sur 7 novembre 2016



Toute chose naît, s’épanouit, puis se résorbe,
Sous nos yeux, ce monde passe.
N’as-tu pas honte de dire: « ma maison »?
A l’instant suprême, rien n’est plus à toi!
Ce corps que tu as nourri avec tant de soin,
Après ta mort, il brûlera au feu!

Tu as oint tes membres de parfums et de santal,
Mais ton corps brûlera entre des fagots!

O excellences, écoutez, dit Kabîr:
Votre forme sera anéantie aux yeux du monde entier!

(Kabîr)

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un escargot! (Kobayashi Issa)

Posted by arbrealettres sur 14 juillet 2016



Une porte en fagots –
en guise de serrure
un escargot!

(Kobayashi Issa)

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

La pensée pulvérisée (Jacques Dupin)

Posted by arbrealettres sur 3 mai 2016



La pensée pulvérisée
tourne en rond

rond de fagots rond
de brasier

(Jacques Dupin)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :