Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘faiblement’

Je ne sais de quels temps reculés (Rabindranath Tagore)

Posted by arbrealettres sur 22 avril 2019



Illustration: Neila Ben Ayed

    Je ne sais de quels temps reculés, à ma rencontre tu viens à jamais plus proche.
Ton soleil et tes étoiles, jamais, ne pourront te tenir caché de moi pour toujours.

Maint soir et maint matin le bruit de tes pas s’est fait entendre;
ton messager est venu dans mon coeur et m’a secrètement appelé.

Je ne sais pourquoi ma vie est aujourd’hui éperdue,
et une frémissante joie circule au travers de mon coeur.

C’est comme si le temps était venu pour moi d’en finir avec mon travail,
et je sens faiblement dans l’air un vestige odorant de ton exquise présence.

(Rabindranath Tagore)

 

Recueil: L’offrande lyrique
Traduction: André Gide
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Désir des lèvres et des hanches (Kathleen Raine)

Posted by arbrealettres sur 6 décembre 2018




Désir des lèvres et des hanches
Une tombe nous sépare,
Trop large pour l’étreinte,
Ou le toucher des doigts.
Le langage de la chair
Trop faiblement gémit :
Jamais pourtant amant ne gît
Comme les morts si près du coeur.

***

Longing of lips and thighs —
A grave apart,
For arms’ embrace too wide,
Or fingers’ touch.
The language of the flesh
Too faintly cries:
And yet no lover lies
As the dead so close at heart.

(Kathleen Raine)

Illustration: René Magritte

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pluie dans la nuit (Nakahara Chûya)

Posted by arbrealettres sur 4 août 2018




    
Pluie dans la nuit
– image de Verlaine –

La pluie ce soir encore entonne sa chanson,
Sa chanson monotone.
Lalala, lalala, toujours la même chanson.
Et voilà la carcasse de Verlaine
Qui passe dans la ruelle au milieu des entrepôts.

Dans la ruelle des entrepôts, c’est l’éclair de la cape,
L’ironie radine de la tourbe.
Mais au bout de la ruelle,
Au bout de la ruelle, l’espoir luit faiblement …
Qu’y a-t-il d’autre que cet espoir ?

A quoi bon toutes ces voitures ?
A quoi bon toutes ces lumières ?
Yeux globuleux, et vitreux, des lampes des cafés !
Au loin la chimie chante.

(Nakahara Chûya)

Découvert ici: http://laboucheaoreilles.wordpress.com/

Recueil: Nakahara Chûya Poèmes
Traduction: Yves-Marie Allioux
Editions: Picquier poche

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’ANXIÉTÉ (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 16 avril 2018



Illustration: Vincent Van Gogh
    
L’ANXIÉTÉ

Au-dessus du précipice
passent des nuées
lorsque s’assombrissent les champs
dans le silence de veillée
que la pelle à feu
en tombant sur la pierre
fait frémir la paysanne
qui dans l’anxiété
fait un bouquet
de fleurs et feuilles
puis faiblement chante
en souvenir
de son fils le meilleur.

(Jean Follain)

 

Recueil: Des Heures
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

MESSAGE (Salvador Espriu)

Posted by arbrealettres sur 3 avril 2018



Illustration
    
MESSAGE

— Des lointaines rives glacées,
de la mémoire fidèle de la nuit, où ne s’enracine
le rêve errant de l’espérance,
elle vient te chercher, te chercher, petit homme.

Vois t’envelopper le triomphe des asphodèles,
vois s’avancer la dame
sans yeux, la barque
du vieillard solitaire.

Elle vient te chercher, te chercher. Te montrer,
sur tout le silence de la mer, le royaume
fidèle de la nuit, où fleurissent
faiblement, triomphales, les asphodèles.

***

— De llunyanes riberes glaçades,
de la memòria fidel de la nit, on no arrela
el somni vagarós de l’esperança,
ve per tu, ve per tu, petit home.

Mira corn et volta el triomf deis asfòdels,
mira corn avança la dama
sense ulls, la barca
del veil solitari.

Ve per tu, ve per tu. A mostrar-te,
per tot el silenci del mar, el reialme
fidel de la nit, on floreixen
pal lidament, en triomf, els asfòdels.

(Salvador Espriu)

 

Recueil: Cimetière de Sinera
Traduction: Mathilde et Albert Bensoussan et Denise Boyer
Editions: Ibériques

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

VOYAGEUSE (Philippe Delaveau)

Posted by arbrealettres sur 1 mars 2018



Illustration: John William Waterhouse
    
VOYAGEUSE

Nous sommes nés de la douceur. Notre pays
N’appelle pas la mort du chant de ses oiseaux.
Même le sable était tranquille sur les allées,
Comme nous parcourions les roseraies, le long de la rivière.
Le soleil caressait nos cheveux et les feuilles.
Quelle ombre a visité le jour du chêne, quel automne
A jeté sur le dallage ces chevauchées de feuilles cramoisies ?

Souviens-toi, semble dire
La source qui reproche faiblement. Souviens-toi, dit encore
Caché dans la nuit d’arbre, le rossignol de l’ancienne folie
Qui a brisé l’ordonnance du monde et divisé ton coeur.
Tu n’aimeras qu’au prix de douleurs infinies. Tes mains
Se fermeront vainement sur les objets du monde,
Sur l’eau qui t’abandonne, le jour qui t’aimait
Sera comme une nuit.

En vain l’enfant du square pousse un cerceau d’or,
Jason

(Philippe Delaveau)

 

Recueil: Le Veilleur amoureux précédé d’Eucharis
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Parmi les nuages de fleurs (Ki no Tsurayuki)

Posted by arbrealettres sur 14 février 2017



 

femmes cerisier blanc

Faiblement
Parmi les nuages de fleurs
Des cerisiers de montagne
Je l’ai entrevue
Et je suis amoureux d’elle.

(Ki no Tsurayuki)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Aujourd’hui encore et encore (Marc Baron)

Posted by arbrealettres sur 14 février 2016



Aujourd’hui encore et encore
et moi si faiblement dans mon champ de ruines
je me travaille au corps et à l’esprit

Mes poèmes je les muscle aussi
avec les poids et les haltères
de l’urgence de vivre

(Marc Baron)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :