Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘ferment’

Demain (Robert Sabatier)

Posted by arbrealettres sur 8 mars 2018



Demain

Nous glisserons sur un fleuve royal
Et chaque été nous prendrons dans nos mains
L’or jaillissant d’un tout nouveau langage,
Nous serons clairs et simples comme l’eau.

Je t’aimerai car tu seras ma lèvre
L’ombre des mots caressera ta joue
D’une aile fraîche et nous suivrons leurs vols
Mais nous tairons le nom de notre terre.

Chaque pensée est un saut d’antilope
Pour éveiller nos intimes forêts.
Chaque écureuil se nourrira d’un rêve
Qu’entre nos doigts nous aurons fait mûrir.

Au confluent des tigres et des mers,
Nous nous boirons comme terre et rosée.
Ce sera l’aube et dans sa main de flamme
Nous renaîtrons porteurs de nos ferments.

(Robert Sabatier)

 

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

MEHR LICHT (René Guy Cadou)

Posted by arbrealettres sur 11 décembre 2017



 

Anna Razumovskaya 3156_b

MEHR LICHT

Me reconnaîtrez-vous à ces mains ces prunelles
À ce coeur douloureux
Visages familiers
Plus de lumière encor sur mon front
Sur ma bouche
Et je vais gaspillant mon sang dans les rosiers

C’est pour toi que je vis
Terre coupée d’eaux vives
Pour vous
Amis si purs à l’abri des saisons
Et je vis allongeant mes jambes près des vôtres
Afin que nos réveils ne soient pas étrangers

Pour l’amour
Soyons là
Les fenêtres respirent
Le meilleur de la nuit brille sous l’abat-jour
Longtemps je garderai mes mains
Au fond des vôtres
Pour les donner au ciel
Chargées de vos ferments

(René Guy Cadou)

Illustration: Anna Razumovskaya

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Le vin (Jean-Claude Pirotte)

Posted by arbrealettres sur 28 novembre 2017




    
Le vin, c’est le ferment de l’émeute.
Le comble de l’esprit d’insurrection, de civilisation.
L’alcool de vin, marc, fine, c’est le sommet de l’expérience mystique.
Comment pouvons-nous oublier que l’eau se change en vin?
Oublier que la rose et la vigne sont les ornements du jardin d’Allah?

(Jean-Claude Pirotte)

Découvert ici: http://www.bulledemanou.com/

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

COMMUNION (César Vallejo)

Posted by arbrealettres sur 1 octobre 2016



daria-petrilli-00

COMMUNION

Belle Regia! Tes veines sont le ferment
de mon antique non-être et du champagne
noir de ma vie!

Ta chevelure est l’obscure radiculaire
de l’arbre de ma vigne.
Ta chevelure est le haillon mitré
du rêve que j’ai perdu!

Ton corps est le combat mousseux
d’un Jourdain rubican;
il ondoie, comme le fouet béatifique
qui humilia le serpent tentateur !

Tels deux arrachis mourants de la croix,
tels deux blancs chemins rédempteurs,
tes bras, avec leurs chastes hespérides de lumière,
donnent une soif d’infini !
Façonnés qu’ils sont, dans le sang invaincu
de mon impossible azur!

Tes pieds sont deux alouettes héraldiques
arrivant éternellement de mon hier !
Belle Regia! Tes pieds sont deux larmes
que je noyai lors que je descendai de l’Esprit,
ce Dimanche des Rameaux où je vins au Monde,
déjà si loin de Bethléem pour toujours!

***

COMUNIÓN

Linda Regia! Tus venas son fermentos
de mi noser antiguo y del champaña
negro de mi vivir!

Tu cabello es la ignota raicilla
del árbol de mi vid.
Tu cabello es la hilacha de una mitra
de ensueño que perdí!

Tu cuerpo es la espumante escaramuza
de un rosado Jordán;
y ondea, como un lago beatífico
que humillara a la víbora del mal!

Tus brazos dan la sed de lo infinito,
con sus castas hespérides de luz,
cual dos blancos caminos redentores,
dos arranques murientes de una cruz.
Y están plasmados en la sangre invicta
de mi imposible azul!

Tus pies son dos heráldicas alondras
que eternamente llegan de mi ayer!
Linda Regia! Tus pies son las dos lágrimas
que al bajar del Espíritu ahogué,
un Domingo de Ramos que entré al Mundo,
ya lejos para siempre de Belén!

(César Vallejo)

 Illustration: Daria Petrilli

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Feuilles tombées ferments d’un printemps autre (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 16 juin 2016


Traces que laisse tout destin aimant, nullement
En ligne droite mais en cercles concentriques
Cercles rejoignant d’autres cercles mus par l’amour
Jusqu’à rejoindre l’immense cercle initial
Qui depuis toujours aimante toute, mêlant
Destins brisés et rêves primordiaux

Feuilles tombées ferments d’un printemps autre

(François Cheng)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LES FERMENTS (Luc Decaunes)

Posted by arbrealettres sur 1 février 2016



 

Victor Brauner  -_le_ver_luisant_1933

LES FERMENTS

Ce soir j’ai ressenti les sèves dans mon âme :
comme je sommeillais elles m’ont tout à coup
arraché de ma glace et porté d’un vol fou
aux lieux où l’univers se couronne de flammes.

O ferments éblouis qui n’aurez pas de fin,
ô ma rage, ô ma haine, ô mon amour : ma force !
vous que je sens brûler à travers mon écorce
et qui me dévorez comme une grande faim !

Vous torrents de soleil, vous sources de tempêtes,
qui poussez en avant hordes et nations,
amour, haine, révolte, ô mes damnations,
à mon âme sonnez clair, cruelles trompettes !

Je n’ai que vous pour vivre et mourir exalté,
car le trône du monde est à tous ceux qui cognent.
Hargneuse, la Sagesse à votre approche grogne.
Ah ! clouez-lui le bec avec l’éternité.

(Luc Decaunes)

Illustration: Victor Brauner

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :