Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘feu d’artifice’

Pour les enfants (Ying Chen)

Posted by arbrealettres sur 6 janvier 2019



Pour les enfants
Chaque jour
Il y a des feux d’artifices

(Ying Chen)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Litanies de mon triste cœur (Jules Laforgue)

Posted by arbrealettres sur 18 août 2018



Litanies de mon triste cœur

Mon coeur repu de tout est un vieux corbillard
Que traînent au néant des chevaux de brouillard.

Prométhée et vautour, châtiment et blasphème,
Mon coeur est un cancer qui se ronge lui-même.

Mon coeur est un bourdon qui tinte chaque jour
Le glas d’un dernier rêve en allé sans retour.

Mon coeur est un gourmet blasé par l’espérance
Qui trouve tout hélas! plus fade qu’un lait rance.

Mon coeur est un noyé vidé d’âme et d’espoirs
Qu’étreint la pieuvre Spleen en ses mille suçoirs.

Mon coeur est une horloge oubliée à demeure
Qui bien que je sois mort s’obstine à sonner l’heure.

Mon coeur est un ivrogne altéré bien que saoûl
De ce vin noir qu’on nomme universel dégoût.

Mon coeur est un terreau tiède, gras, et fétide
Où poussent des fleurs d’or malsaines et splendides!

Mon coeur est un cercueil où j’ai couché mes morts…
Taisez-vous, airs jadis chantés, lointains accords!

Mon cœur est un tyran morne et puissant d’Asie,
Qui de rêves sanglants en vain se rassasie.

Mon coeur est un infâme et louche lupanar
Que hantent nuit et jour d’obscènes cauchemars.

C’est un feu d’artifice enfin qu’avant la fête
Ont à jamais trempé l’averse et la tempête.

Mon coeur…. Ah! pourquoi donc ai-je un coeur? Ah! pourquoi
Ma vie et l’Univers? la Nature et la Loi ?

(Jules Laforgue)


Illustration: Pierre Paul Rubens

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

PERSONNE NE PARLE DE LA MORT (Eraclio Zepeda)

Posted by arbrealettres sur 3 juin 2018



 

Agata Bulla 6

PERSONNE NE PARLE DE LA MORT

Qui me reproche mes paroles ?
Je suis l’annonceur de la vie,
pas le prophète des rues obscures.
Je suis celui qui chante l’amour plein et simple :

Je suis en train de chanter ce que je vois à mes côtés
comme une course de cent chevaux.
Je ne suis pas celui qui parle de la mort.
Ouvre tes yeux et cherche un oiseau malade !

Je me lève avec le dernier feu d’artifice
de la terre,
j’explose en beauté,
et j’illumine tout le monde de mon souffle.

(Eraclio Zepeda)

Illustration: Agata Bulla

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’aime la vie… (Robert Desnos)

Posted by arbrealettres sur 18 février 2018




    
J’aime la vie…

J’aime la vie,
La saison jolie,
Les yeux de mon amie.
Rien ne peut m’affoler.
J’aime la vie
Et ma tendre amie.
Rien ne peut m’affoler,
M’attrister
Ni mes amours changer.
Comme un feu d’artifice
Les dangers s’évanouissent.
J’aime la vie,
Et ma tendre amie.
La vie est belle
Profitons bien d’elle
Car le temps fuit trop vite.

(Robert Desnos)

 

Recueil: Les Voix intérieures
Traduction:
Editions: L’Arganier

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Feux d’artifice (Ying Chen)

Posted by arbrealettres sur 17 mai 2017



 

Feux d’artifice
Traces de splendeur
Persistent un temps

(Ying Chen)

Illustration

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Les yeux d’un enfant (Ying Chen)

Posted by arbrealettres sur 17 mai 2017



 

Les yeux d’un enfant
Brillent tant de fois par jour
Pour peu de choses

***

Pour les enfants
Chaque jour
Il y a feux d’artifices

(Ying Chen)

Illustration

 

Posted in haïku, photos, poésie | Tagué: , , , , , , | 1 Comment »

RÊVE FROID (Tetsuo Shimizu)

Posted by arbrealettres sur 16 mars 2017



 

volubilis

RÊVE FROID
TSUMETAI YUME

À l’ombre du jardin
Sur la chaise longue
Pendant la sieste
Les vrilles du volubilis ont poussé
Les vrilles ont poussé puis
Ont enlacé ses jambes
Ont rampé sur son coeur d’un coeur amoureux
Pénétré dans son nez
Son crâne
Y ont fait scintiller mille fleurs
Comme un feu d’artifice
Et alors dans son rêve
Dans le jardin au mois d’août
Une neige fine mais indiscutable
Est tombée en dansant

(Tetsuo Shimizu)

Illustration 

 

http://matos.art.free.fr/peintures.html

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pour moi ne comptent que ceux qui sont fous de quelque chose (Jack Kerouac)

Posted by arbrealettres sur 26 janvier 2017



 

Pour moi ne comptent que ceux qui sont fous de quelque chose,
fous de vivre, fous de parler, fous d’être sauvés,
ceux qui veulent tout en même temps,
ceux qui ne bâillent jamais, qui ne disent pas des banalités,
mais brûlent, brûlent comme un feu d’artifice.

(Jack Kerouac)

 Illustration: Henri Matisse

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Solitude (Masaoka Shiki)

Posted by arbrealettres sur 13 septembre 2015



Solitude
Après le feu d’artifice
Une étoile filante.

(Masaoka Shiki)

 

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :