Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘feuille’

Prière (Germain Droogenbroodt)

Posted by arbrealettres sur 22 janvier 2019



Illustration: Léonard de Vinci
    
Prière

Puisse mon esprit être
aussi pur que cet instant
de soleil et voix de merle
insouciant

du pourquoi –

resté sans autre réponse que celle
qu’offre, avec son abondance
de feuilles et de couleurs,
la rose.

(Germain Droogenbroodt)

 

Recueil:
Traduction:
Editions: POINT (P0ésie INTernationale)
Publicités

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Aux jours courts … (Peire d’Auvergne)

Posted by arbrealettres sur 22 janvier 2019



Aux jours courts et aux longues soirées,
quand l’air vif s’assombrit,
je veux que de branche et feuillage, mon savoir
devienne joie nouvelle et fruits et fleurs,
car je vois les chênes perdre leurs feuilles.
Se retirent dans la neige et la froidure,
le rossignol, la grive, le geai et le pivert.

(Peire d’Auvergne)

Illustration: ArbreaPhotos
 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je crois (Walt Whitman)

Posted by arbrealettres sur 19 janvier 2019



Je crois qu’une feuille d’herbe n’est pas moindre que
la journée des étoiles,
Et la fourmi est tout aussi parfaite, et un grain de
sable, et l’oeuf du roitelet.

(Walt Whitman)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Cela s’efface (Véronique Joyaux)

Posted by arbrealettres sur 18 janvier 2019



 

Brad Kunkle

Cela s’efface
Une parole un mot sur le papier
Cela ressemble au vent marin qui fane les herbes
Résister
Ecrire
En vain
On ne fait pas assez
De cela on est sûr
Que faudrait-il pour parvenir aux mots qui sauvent
Une ligne un rien une obole
pour laisser trace
Le papier absorbe l’encre
mais on écrit
A perte de vue la mémoire s’astreint
Frapper aux portes ouvrir les croisées
Offrir sa poitrine à l’orage
Dans le bruissement des feuilles
nous laisser conduire.

(Véronique Joyaux)

Découvert ici chez laboucheaoreilles

Illustration: Brad Kunkle

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LA ROUTE QUE JE N’AI PAS PRISE (Robert Frost)

Posted by arbrealettres sur 16 janvier 2019


 


Auguste Macke  fields

LA ROUTE QUE JE N’AI PAS PRISE

Deux routes divergeaient dans un bois jaune;
Triste de ne pouvoir les prendre toutes deux,
Et de n’être qu’un seul voyageur, j’en suivis
L’une aussi loin que je pus du regard
Jusqu’à sa courbe du sous-bois.

Puis je pris l’autre, qui me parut aussi belle,
Offrant peut-être l’avantage
D’une herbe qu’on pouvait fouler,
Bien qu’en ce lieu, vraiment, l’état en fût le même,
Et que ce matin-là elles fussent pareilles,

Toutes deux sous des feuilles qu’aucun pas
N’avait noircies. Oh, je gardais
Pour une autre fois la première!
Mais comme je savais qu’à la route s’ajoutent
Les routes, je doutais de jamais revenir.

Je conterai ceci en soupirant,
D’ici des siècles et des siècles, quelque part :
Deux routes divergeaient dans un bois; quant à moi,
J’ai suivi la moins fréquentée
Et c’est cela qui changea tout.

(Robert Frost)

Illustration: Auguste Macke

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 6 Comments »

Première neige (Bashô)

Posted by arbrealettres sur 16 janvier 2019



Première neige
sur la feuille de narcisse
jusqu’à la ployer

(Bashô)

Illustration

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , | 2 Comments »

Délia (Pablo Neruda)

Posted by arbrealettres sur 11 janvier 2019




Délia, parmi toutes ces feuilles
de l’arbre de vie,
ta présence
au feu,
ta vertu
de rosée:
dans le vent irrité
une colombe.

(Pablo Neruda)

Illustration: Lucien Lévy-Dhurmer

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

ODE A LA LUMIÈRE ENCHANTEE (Pablo Neruda)

Posted by arbrealettres sur 11 janvier 2019




ODE A LA LUMIÈRE ENCHANTEE

La lumière sous les arbres,
la lumière du haut ciel.
La lumière
verte
entrée aux branches,
fulgurante
sur la feuille
et qui tombe comme un frais
sable blanc.

Dans la transparence,
une cigale fait monter
sa musique de scierie.

Le monde
est une coupe pleine
d’eau.

(Pablo Neruda)

Illustration: ArbreaPhotos

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Qu’abrites-tu là sous ta bosse ? (Pablo Neruda)

Posted by arbrealettres sur 11 janvier 2019



– Qu’abrites-tu là sous ta bosse ?
dit le chameau à la tortue.

La tortue lui a répondu
– Et toi, que dis-tu aux oranges ?

Un poirier a-t-il plus de feuilles
qu’À la recherche du temps perdu ?

Pourquoi, se sentant jaunissantes,
les feuilles se suicident-elles ?

(Pablo Neruda)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 8 Comments »

Ces pauvres choses (Lionel Ray)

Posted by arbrealettres sur 9 janvier 2019




    
Ces pauvres choses qui nous étaient
si proches, cartes et plumiers,
règles, compas, la nuit dispersée,
la confiance ancienne.

Aux quatre coins du monde,
les clameurs, les phares,
écoliers et chevaux, l’incroyable
beauté des rires et des voix.

Tout cela qui s’éloigne comme
un ballet d’éphémères, une feuille
au fil de l’eau flottant.

On ne voit plus devant soi
qu’abîme, une ombre, une autre,
des murs froids, des effondrements.

(Lionel Ray)

 

Recueil: Syllabes de sable Poèmes
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :