Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘ficelle’

La boule fauve (Franck André Jamme)

Posted by arbrealettres sur 25 mai 2018



 
    
La boule fauve au bout de sa ficelle,
qui est notre démon et notre guide,
tourne dans un sens ou dans l’autre,
côté chair ou côté diamant.
D’autres fois seulement elle oscille.
D’autres fois elle est pétrifiée.

(Franck André Jamme)

 

Recueil: La récitation de l’oubli
Traduction:
Editions: Flammarion

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Signe (Jacques Ceaux)

Posted by arbrealettres sur 21 mai 2018



 

Signe

Un signe
qui éclot fin
comme un sanglot

l’air de dire
retenu
ficelle de sens

espoir ténu
sourire timide
sur peut-être.

(Jacques Ceaux)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

La vérité est que je faisais des voyages minuscules (Marie Huot)

Posted by arbrealettres sur 25 avril 2018



La vérité est que je faisais des voyages minuscules
que personne ne voyait ni ne savait
Des allers-retours rapides à travers la mémoire
Ma petite cour était remplie de feuilles mortes
J’avançais sur un radeau de bois sec et de ficelles
Je n’avais ni voile ni boussole
simplement mon cœur qui se soulevait
quand nous croisions de loin des lanceurs de dés sur la mer
J’avais peur de retourner à la case départ avec ma cargaison d’amour
J’aurais préféré être dans un cheval de Troie
avec ma cargaison de guerre

(Marie Huot)

Découvert chez la boucheaoreilles ici

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’épuiserai le don (Gemma Tremblay)

Posted by arbrealettres sur 28 mars 2018



J’épuiserai le don

La flamme vient tournoyer au-delà de la raison
l’amour sera-t-il assez fort pour faire délirer
colombe dénoue les ficelles de ton bec
prends ton vol
lentement vers le but fixé
avec la force d’un oiseau de proie
perçant les nuages opaques

Je vous aimais de mains délivrées
célérité foudroyante
mais vous vouliez le cri total

(Gemma Tremblay)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les choses que je préfère (Richard Rodgers)(Oscar Hammerstein)

Posted by arbrealettres sur 7 mars 2018



 

Les choses que je préfère

Les roses mouillées par la pluie et les moustaches des chatons
Les bouilloires en cuivre brillant et les chaudes mitaines en laine
Les paquets emballés qu’attachent des ficelles
Voilà quelques unes des choses que je préfère

Les poneys couleur crème et les streudels aux pommes bien croustillantes
Les sonnettes et les clochettes et du snitzels avec des nouilles
Le vol des oies sauvages, le reflet de la lune sur leurs ailes
Voilà quelques unes des choses que je préfère

Les jeunes filles en robe blanche, leurs écharpes de satin bleu
Les flocons de neige s’accrochant à mon nez et à mes cils
L’hiver d’un blanc argenté qui devient printemps
Voilà quelques unes des choses que je préfère

Quand le chien mord
Quand l’abeille pique
Si je me sens triste
Je n’ai qu’à penser aux choses que je préfère
Et alors, tout va bien

Les roses mouillées par la pluie et les moustaches des chatons
Les bouilloires en cuivre brillant et les chaudes mitaines en laine
Les paquets emballés qu’attachent des ficelles
Voilà quelques unes des choses que je préfère

Les poneys couleur crème et les streudels aux pommes bien croustillantes
Les sonnettes et les clochettes et du snitzels avec des nouilles
Le vol des oies sauvages, le reflet de la lune sur leurs ailes
Voilà quelques unes des choses que je préfère

Les jeunes filles en robe blanche, leurs écharpes de satin bleu
Les flocons de neige s’accrochant à mon nez et à mes cils
L’hiver d’un blanc argenté qui devient printemps
Voilà quelques unes des choses que je préfère

Quand le chien mord
Quand l’abeille pique
Si je me sens triste
Je n’ai qu’à penser aux choses que je préfère
Et alors, tout va bien

***

My Favorite Things

Raindrops on roses and whiskers on kittens
Bright copper kettles and warm woollen mittens
Brown paper packages tied up with strings
These are a few of my favorite things2

Cream colored ponies and crisp apple strudels
Doorbells and sleigh bells and schnitzel with noodles
Wild geese that fly with the moon on their wings
These are a few of my favorite things.

Girls in white dresses with blue satin sashes
Snowflakes that stay on my nose and eyelashes
Silver white winters that melt into springs
These are a few of my favorite things

When the dog bites, when the bee stings
When I’m feeling sad
I simply remember my favorite things
And then I don’t feel so bad

Raindrops on roses and whiskers on kittens
Bright copper kettles and warm woolen mittens
Brown paper packages tied up with strings
These are a few of my favorite things

Cream colored ponies and crisp apple strudels
Doorbells and sleigh bells and schnitzel with noodles
Wild geese that fly with the moon on their wings
These are a few of my favorite things

Girls in white dresses with blue satin sashes
Snowflakes that stay on my nose and eyelashes
Silver white winters that melt into springs
These are a few of my favorite things

When the dog bites, when the bee stings
When I’m feeling sad
I simply remember my favorite things
And then I don’t feel so bad.

Découvert ici: https://misstakeontheropeblog.wordpress.com (Dans une Reprise par Björk)
Illustration: ArbreaPhotos

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

DESTIN D’UNE EAU (Raymond Queneau)

Posted by arbrealettres sur 15 décembre 2017



    

DESTIN D’UNE EAU

Où cours-tu, ru ?
où cours-tu, ru,
au fond des bois ?
agile comme une ficelle
tu coules liquide étincelle
qui éclaire les fougères
minces souples et légères
abandonnant derrière toi
la mobile splendeur des bois

où cours-tu, ru ?
où cours-tu, ru,
du fond des bois
tu te précipites à la mort
tu perdras tes eaux vivaces
dans un courant bien plus fort
que le tien qui se prélasse
au pied des fougères
minces souples et légères
ignorant sans doute tout ce qui t’attend
la rivière le fleuve et le dévorant océan

(Raymond Queneau)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Trois p’tits chats, trois p’tits chats (Anonyme)

Posted by arbrealettres sur 22 novembre 2017




Trois p’tits chats, trois p’tits chats
trois p’tits chats, chats, chats

Chapeau d’paille, chapeau d’paille
chapeau d’paille, paille, paille

Paillasson, paillasson
paillasson, son, son

Somnambule, somnambule
somnambule, bule, bule

Bulletin, bulletin
bulletin, tin, tin

Tintamarre, tintamarre
tintamarre, marre, marre

Marabout, marabout
marabout, bout, bout

Bout d’ficelle, bout d’ficelle
bout d’ficelle, celle, celle

Selle de ch’val, selle de ch’val
selle de ch’val, ch’val, ch’val

Ch’val de course, ch’val de course
ch’val de course, course, course

Course à pied, course à pied
course à pied, pied, pied

Pied à terre, pied à terre
pied à terre, terre, terre

Terre de feu, terre de feu
terre de feu, feu , feu

Feu follet, feu follet
feu follet, let, let

Lait de vache, lait de vache
lait de vache, vache, vache

Vache de ferme, vache de ferme
vache de ferme, ferme, ferme

Ferme ta bouche, ferme ta bouche
ferme ta bouche, bouche, bouche

Bouche de loup, bouche de loup
bouche de loup, loup, loup

Loup d’forêt, loup d’forêt
loup d’forêt, rêt, rêt

Raie de ch’veux, raie de ch’veux
raie de ch’veux, ch’veux, ch’veux

Ch’veux d’Jeanne D’arc, ch’veux d’Jeanne d’Arc
ch’veux Jeanne d’Arc, d’Arc, d’Arc

Arc en ciel, arc en ciel
arc en ciel, ciel, ciel

Ciel bleu, ciel bleu
ciel bleu, bleu, bleu

Bleu blanc rouge, bleu blanc rouge
bleu blanc rouge, rouge, rouge

Rouge sang, rouge sang
rouge sang, sang, sang

Sang de guerre, sang de guerre
sang de guerre, guerre, guerre

Guerre de Troie, guerre de Troie
guerre de Troie, Troie, Troie

Trois p’tits chats, trois p’tits chats
trois p’tits chats, chats, chats

Chapeau d’paille, chapeau d’paille
chapeau d’paille, paille, paille

(Anonyme)

….

Autre Version (mais il y en a d’autres!!)

Trois p’tits chats, trois p’tits chats, trois p’tits chats, chats, chats,
Chapeau d’ paille, chapeau d’ paille, chapeau d’ paille, paille, paille,
Paillasson, paillasson, paillasson, son, son,
Somnambule, somnambule, somnambule, bule, bule,
Bulletin, bulletin, bulletin, tin, tin,
Tintamarre, tintamarre, tintamarre, mare, mare,
Marabout, marabout, marabout, bout, bout,
Bout d’cigare,Bout d’cigare,Bout d’cigare,gare,gare,
Garde-fou,Garde-fou,Garde-fou,fou,fou,
Fou de rage,Fou de rage,Fou de rage,rage,rage,
Rage de dent,Rage de dent,Rage de dent,dent,dent,
Dentifrice,Dentifrice,Dentifrice,frice,frice,
Frise à plat,Frise à plat,Frise à plat,plat,plat,
Platonique,Platonique,Platonique,nique,nique,
Niquetaire,Niquetaire,Niquetaire,taire,taire,
Terrassier,Terrassier,Terrassier,ssier,ssier,
Scier du bois,Scier du bois,Scier du bois,bois,bois,
Boisson chaude,Boisson chaude,Boisson chaude,chaude,chaude,
Chaudière,Chaudière,Chaudière,ère,ère,
Ermitage,Ermitage,Ermitage,tage,tage,
Tache de suie,Tache de suie,Tache de suie,suie,suie,
Suis pas contre,Suis pas contre,Suis pas contre,contre,contre,
Contre-basse,Contre-basse,Contre-basse,basse,basse,
Basse-cour,Basse-cour,Basse-cour,cour,cour,
Courtisane,Courtisane,Courtisane,sane,sane,
Jeanne d’arc,Jeanne d’arc,Jeanne d’arc,d’arc,d’arc,d’arc,
d’Arc-en-ciel,d’Arc-en-ciel,d’Arc-en-ciel,ciel,ciel,
Ciel couvert,Ciel couvert,Ciel couvert,vert,vert,
Vermifuge,Vermifuge,Vermifuge,fuge,fuge,
Fugitif,Fugitif,Fugitif,tif,tif,
Typhoïde,Typhoïde,Typhoïde,ide,ide,
Identique,Identique,Identique,tique,tique,
Tic nerveux,Tic nerveux,Tic nerveux,veux,veux,
Veuve de guerre,Veuve de guerre,Veuve de guerre,guerre,guerre,
Guerre de Troie,Guerre de Troie,Guerre de Troie,Troie,Troie,
Trois p’tits chats…

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

JE CHANTE (Charles Trenet)

Posted by arbrealettres sur 15 septembre 2017



 

Charles Trenet

JE CHANTE

Je chante !
Je chante soir et matin,
Je chante sur mon chemin
Je chante, je vais de ferme en château
Je chante pour du pain je chante pour de l’eau
Je couche
Sur l’herbe tendre des bois
Les mouches
Ne me piquent pas
Je suis heureux, j’ai tout et j’ai rien
Je chante sur mon chemin
Je suis heureux et libre enfin.

Les elfes
Divinités de la nuit,
Les elfes
Couchent dans mon lit.
La lune se faufile à pas de loup
Dans le bois, pour danser, pour danser avec nous.
Je sonne
Chez la comtesse à midi :
Personne,
Elle est partie,
Elle n’a laissé qu’un peu d’riz pour moi
Me dit un laquais chinois

Je chante
Mais la faim qui m’affaiblit
Tourmente
Mon appétit.
Je tombe soudain au creux d’un sentier,
Je défaille en chantant et je meurs à moitié
« Gendarmes,
Qui passez sur le chemin
Gendarmes,
Je tends la main.
Pitié, j’ai faim, je voudrais manger,
Je suis léger… léger… »

Au poste,
D’autres moustaches m’ont dit,
Au poste,
« Ah ! mon ami,
C’est vous le chanteur vagabond ?
On va vous enfermer… oui, votre compte est bon. »
Ficelle,
Tu m’as sauvé de la vie,
Ficelle,
Sois donc bénie
Car, grâce à toi j’ai rendu l’esprit,
Je me suis pendu cette nuit… et depuis…

Je chante !
Je chante soir et matin,
Je chante
Sur les chemins,
Je hante les fermes et les châteaux,
Un fantôme qui chante, on trouve ça rigolo
Je couche,
Parmi les fleurs des talus,
Les mouches
Ne me piquent plus
Je suis heureux, ça va, j’ai plus faim,
Heureux, et libre enfin !

(Charles Trenet)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

AGIR, JE VIENS (Henri Michaux)

Posted by arbrealettres sur 1 juillet 2017



Illustration: Marc Chagall
    
AGIR, JE VIENS

Poussant la porte en toi, je suis entré
Agir, je viens
Je suis là
Je te soutiens
Tu n’es plus à l’abandon
Tu n’es plus en difficulté
Ficelles déliées, tes difficultés tombent
Le cauchemar d’où tu revins hagarde n’est plus
Je t’épaule
Tu poses avec moi
Le pied sur le premier degré de l’escalier sans fin
Qui te porte
Qui te monte
Qui t’accomplit
Je t’apaise
Je fais des nappes de paix en toi

(Henri Michaux)

 

Recueil: Face aux verrous
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Écrit sur une lamelle d’un wagon (Avrom Sutzkever)

Posted by arbrealettres sur 16 mars 2017



Écrit sur une lamelle d’un wagon

Si un jour quelqu’un doit trouver des perles
enfilées sur une ficelle de soie rouge-sang
qui, près de la gorge, courent aux plus minces des jours
comme le chemin propre de la vie jusqu’à qu’il s’en aille
quelque part dans un brouillard pour ne pas être vu,

Si quelqu’un doit trouver ces perles
Dites-lui comment –froides, distantes -elles ont illuminé
les dix-huit ans, de la danseuse de Paris,
au cœur impatient, Marie.

Maintenant, traîné à travers la Pologne inconnue –
Je lance mes perles à travers la grille.

Si un jeune homme les trouve
Que ces perles ornent sa petite amie.
Si une fille les trouve
Qu’elle les porte, elles lui appartiennent.
Et si elles sont trouvées par un vieil homme
laissez-le, pour ces perles, réciter une prière.

(Avrom Sutzkever)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :