Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘fille’

LA SIMPLE PAROLE (Franz Hellens)

Posted by arbrealettres sur 22 juin 2022



 

Brad Kunkle   1280 [1280x768]

LA SIMPLE PAROLE

Toute fraîche, un peu dégrafée, comme une fille au jardin.
Elle vibre si bien à cause du sang profond.
Si elle résonnait en terre on l’entendrait battre comme un coeur.
Si elle éclatait au ciel, on la prendrait pour une comète.
Mais elle a jailli du matin, sans but, et personne ne l’écoute.
Quand les lampes seront allumées, on lira dans les livres des phrases qui parlent de Rome,
du Kremlin, des cataractes du Niagara ou des Pyramides d’Egypte.
Car chacun aujourd’hui doit avoir fait son tour du monde.
Mais la simple parole perdue dans l’air, si quelqu’un l’avait écoutée,
elle l’aurait conduit tout droit à tout.

(Franz Hellens)

Illustration: Brad Kunkle

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Cortège (Claude Haller)

Posted by arbrealettres sur 18 juin 2022




    
Cortège

La fille du ciel
Est passée par là
Discrète et légère
Elle n’avait l’air de rien
Mais le lendemain quel bleu en mon âme

La fille du vent
Est passée par là
Diaphane à l’orée du jour
Elle semblait ne souffler mot
Mais le lendemain quelle bourrasque en ma tête

La fille du feu
Est passée par là
Ni vu ni connu
Dans ce muet éblouissement
Mais le lendemain c’était l’enfer et pour toujours

(Claude Haller)

Recueil: Poèmes du petit matin
Traduction:
Editions: Hachette

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

À petits pas (Claude Haller)

Posted by arbrealettres sur 17 juin 2022




Illustration: Gabriel Lefebvre
    
À petits pas

Trois petits pas
Dans le corridor
C’est le chat
C’est le chat
Trois petits pas
Dans le corridor
C’est le chat aux prunelles d’or

Trois petits pas
Derrière la grille
C’est ma fille
C’est ma fille
Trois petits pas
Derrière la grille
C’est ma fille dont les yeux briller

Trois petits pas
Près du fauteuil
C’est grand-père
C’est grand-père
Trois petits pas
Près du fauteuil
C’est grand-père qui se recueille

(Claude Haller)

Recueil: Poèmes du petit matin
Traduction:
Editions: Hachette

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Des filles chantent (Rainer-Maria Rilke)

Posted by arbrealettres sur 11 juin 2022



Illustration: Anne-François-Louis Janmot
    
Des filles chantent:

L’époque dont les mères ont parlé
n’a pas trouvé l’accès de nos alcôves,
et tout y est resté lisse et clair. Elles
nous disent qu’elles se brisèrent lors
d’une année fouaillée de tempête.

Nous ne savons pas : qu’est-ce que c’est la tempête ?

Nous habitons toujours dans les profondeurs de la tour,
et parfois, de loin seulement, nous entendons
dehors les forêts bruire dans le vent ;
une fois, une étoile étrangère
s’est arrêtée chez nous.

Et puis si nous sommes au jardin, nous
tremblons que cela ne commence, et
nous attendons jour après jour —
Mais il n’est nulle part un vent
qui voudrait nous plier.

***

Longtemps nous avons ri dans la
lumière, et chacune apportait à l’autre
des brassées d’oeillets et de résédas,
solennellement, comme à une promise
et c’était devinette et réponse.

Puis avec le nom de la nuit,
lentement, le silence s’est étoilé.
Nous fûmes alors comme réveillées de tout, et
très éloignées l’une de l’autre :
nous avons appris le désir, qui rend triste,
comme une chanson…

***

Les filles, sur la pente du jardin,
ont ri longtemps,
et en chantant,
comme si elles avaient fait une longue marche,
se sont fatiguées.

Les filles à côté des cyprès
tremblent : l’heure
commence où elles ignorent
de qui seront toutes choses.

(Rainer-Maria Rilke)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

AMOURS (Rainer-Maria Rilke)

Posted by arbrealettres sur 11 juin 2022




Illustration: Freydoon Rassouli
    
AMOURS

Je ne sais ce qui m’arrive… Ne sais
quel plaisir je guette, mon coeur a
basculé, comme dans l’ivresse, et
mon désir est comme un chant.

Et la fille que j’aime a la joie dans les
veines, les cheveux pleins de soleil,
et les yeux de la Madone qui
aujourd’hui encore fait des miracles.

(Rainer-Maria Rilke)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

AH ! TE CLOUER … (Jean Orizet)

Posted by arbrealettres sur 3 juin 2022




    
AH ! TE CLOUER …

Ah ! te clouer sur cette marge de vieux silence où
se tarit le coeur
mon bel oiseau de prairie, d’orage et de mousse bleue mon
bel oiseau criblé de soleil

Te laisser devenir cette fraîcheur envahissante
ce tiède refuge à la naissance de ta nuque
et ce lac de montagne où mon oeil coule à pic
Te rêver fougère arborescente, puis, au-delà du rêve,
te décimer farouchement pour que jaillissent
des clairières où t’aimer au milieu du jour
ma fille de miel et d’ambre.

(Jean Orizet)

Recueil: 35 siècles de poésie amoureuse
Traduction:
Editions: Saint-Germain-des-Prés Le Cherche-Midi

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La fille (Guy Chambelland)

Posted by arbrealettres sur 3 juin 2022



fille


    
La fille
(ses seins sous son chandail,
ses genoux nus,
sa tête sur fond de feuilles)
qu’entoure un groupe de garçons,
c’est la même qu’il y a vingt ans.
Ce sera toujours la même,
belle et lointaine.
La mort couve son visage,
tournesol arrêté.

(Guy Chambelland)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Adieu (Franz Hellens)

Posted by arbrealettres sur 26 mai 2022



 

femme mouette [1280x768]

Adieu
Fille détachée
Mouette de ma pensée
Ailes de mon désir
Frisson d’une âme qui s’oublie

Rase un moment la mer
Que j’aperçoive encore ce qui reste
De mon souffle et de ma figure
Deux ailes et cet oeil toujours ouvert

Jusqu’à cet horizon dont la ligne terrestre
Marque les bornes de la vie
Comme au soir le soleil d’un sursaut se replie
Disparais de ma vie

Adieu fille de ma chair âme de mon esprit
Le temps a fait de ma journée un crépuscule
La nuit va me couvrir de sa marée d’étoiles
Tu seras le matin dont je ne me souviens plus.

(Franz Hellens)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un Brin de Muguet (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 1 mai 2022





    
Un Brin de Muguet

(Chanson)

Un brin d’muguet
C’est pas grand-chose
Pas une rose
D’un rouge gai
Le premier mai
Ça porte bonheur
On sait jamais
Ça plaît au cœur
Brin de fille sage
Je t’offre ces cloches
Que tu accroches
A ton corsage
Pour un sourire
Pour un baiser
Puis-je oser
Te les offrir
Ces brins d’muguet
Qui sont peu d’chose
Et pas des roses
Dans un bouquet.

(Jean-Baptiste Besnard)

Merci Jean-Baptiste 🙂

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 9 Comments »

Forêts sans muguet (Angèle Vannier)

Posted by arbrealettres sur 1 mai 2022



Au mois de mai
quand les forêts
sont frustrées de fleurs de muguet
elles ressemblent trait pour trait
aux églises désaffectées
Et les filles sont déroutées
par des fauves candeurs qui perlent à leur cou
Si l’un se met à genoux
l’autre pleure sous la feuillée

Les jeux sont faits
Sauve qui peut
Mais le mal n’a pas l’existence
Il n’est que le temps et le lieu
où il n’a pas pris conscience
de Dieu.

(Angèle Vannier)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »