Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘flots’

L’Ondine (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 21 novembre 2018



Illustration: Max Klinger
   
Le vent baise
Le miroir de la mer
Où se mire l’ondine
Cheveux de vagues
Sourire voyageur

Sur ses lèvres humides
Se pose le baiser
De l’écume et le flux
Et le reflux sont
Un rythme d’amour

La tempête cambre
Ses seins tendus
Et ses seins îles ou
Récifs fendent les flots

(Jean-Baptiste Besnard)

Site de Jean-Baptiste

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

LA MAISON INCENDIÉE (Thou-fou)

Posted by arbrealettres sur 10 janvier 2017



The window of a house is partially covered in ash spewed out of Mount Sinabung after it erupted at Bekerah village in Karo district

LA MAISON INCENDIÉE

J’avais voulu revoir la maison de mon enfance.
Je n’ai trouvé qu’un tas de cendres à l’endroit où elle s’élevait.

Las de pleurer, j’ai sauté dans une barque.
Je croyais que je pourrais oublier ma peine sur la vaste mer.

Sur la vaste mer, dans une nuit de saphir,
j’ai pris ma flûte, et j’ai joué, à la lune d’été,
une mélodie où sanglotait toute ma détresse.
Mais, la lune a voilé d’un nuage son visage de vieille femme !

Je suis revenu dans ma forêt.
Les arbres, cette fois, ne m’ont pas répondu.

Et j’ai compris que mon bonheur était à jamais enseveli
sous les cendres de la maison de mon enfance.

Je suis revenu au bord de la mer.
J’étais sur le point de me précipiter dans les flots,
lorsque passa une barque blanche, conduite par une jeune fille.

Ô toi qui m’as souri quand je souffrais,
ô toi qui m’as sauvé, je reconstruirai dans ton coeur
la maison de mon enfance

(Thou-fou)

 Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 7 Comments »

Résignation (Jules Laforgue)

Posted by arbrealettres sur 12 décembre 2016



Résignation

Parasite insensé d’une obscure planète,
Dans l’infini tonnant d’éternelles clameurs,
Sur un point inconnu j’apparais et je meurs,
Et je veux qu’aussitôt tout le sache, et s’arrête!

Je veux que pour un cri perdu dans la tempête
Les océans soudain sèchent leurs flots hurleurs,
Et que pour apporter sur ma tombe des fleurs,
Les soleils en troupeaux accourent de leur Fête!

Pauvre coeur insensé! brise-toi, tu n’es rien.
Et bien d’autres sont morts dont le coeur fut le tien,
Et la terre elle-même ira dans le silence.

Tout est dur et sans coeur et plus puissant que toi.
Souffre, aime, attends toujours et [ ……. ] danse
Sans même demander l’universel Pourquoi.

(Jules Laforgue)


Illustration: William Blake

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Au bord de la mer (Rabindranath Tagore)

Posted by arbrealettres sur 27 septembre 2016




Au bord de la mer,
au bord de la mer déserte et nocturne,
se tient un jeune homme plein de doute,
et d’un air morne il dit aux flots :
« Oh! expliquez-moi l’énigme de la vie…

Les flots murmurent leur éternel murmure, le vent souffle,
les images fuient, les étoiles scintillent indifférentes,
et un fou attend une réponse.

(Rabindranath Tagore)

Illustration: Siegfried Zademack

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Le voilier (Michel Lermontov)

Posted by arbrealettres sur 27 juillet 2016



Le voilier

Que veut le voilier solitaire
Qui vogue sur l’eau de cristal?
Que cherche-t-il en d’autres terres,
Que laisse-t-il au sol natal?

Le vent siffle, les flots miroitent,
Et le grand mât grince en ployant;
Vers nul bonheur il ne se hâte,
Nul bonheur ne quitte en fuyant…

Un rayon d’or luit sur sa tête,
Sous lui glisse un azur parfait,
Mais il désire la tempête,
Comme pour y chercher la paix.

(Michel Lermontov)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Commune origine (Anise Koltz)

Posted by arbrealettres sur 25 mai 2016



Chaque cours d’eau
connaît par cœur
le chemin vers la mer

Ainsi que mon sang
qui revendique
une commune origine

Même mes poèmes
sont peuplés
de monstres marins
engloutissant les dieux
qui marchent sur les flots

(Anise Koltz)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Tout est en mouvement (Paul Eluard)

Posted by arbrealettres sur 12 décembre 2015



Les flots de la rivière
La croissance du ciel
Le vent la feuille et l’aile
Le regard la parole
Et le fait que je t’aime
Tout est en mouvement

(Paul Eluard)


Illustration: Jacques Buscarino

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Le miroir trompeur (Federico Garcia Lorca)

Posted by arbrealettres sur 8 octobre 2015


Verte branche vierge
de rythme et d’oiseau.

Echo de sanglot
sans douleur ni lèvres.
Homme et forêt.

Je pleure
face aux flots amers
et dans mes prunelles
il chante deux mers!

(Federico Garcia Lorca)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Femme multiple (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 3 mars 2015



Femme multiple

Habillée de lumière
Ton sourire t’épanouit
Tu as des mains pour boire
Aux sources de la vie

Tu as des jambes à traverser les tempêtes
Et des seins à fendre les flots
Et dans ta robe à fleurs
Ton corps mûrit tous les désirs

Tes mains ouvrent des chemins
Et projettent de la tiédeur
Sur les vitres où se cognent
Des étoiles égarées
Tes yeux fascinent les pierres
Et pétrifient les oiseaux

Dans les frissons de l’aube
Tes regards piègent les êtres
Alors que des rayons errent sur ton corps
Qui s’imprègne de bien-être
Tu t’offres à la lumière
Le reflet de ta voix
Caresse l’écho du miroir
Sous la bénédiction des lampes

Toutes les choses sont belles de toi.

(Jean-Baptiste Besnard)


Illustration: Louis Joseph Raphael Collin

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :