Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘fond’

Le néant n’est que moi-même (Georges Bataille)

Posted by arbrealettres sur 20 juin 2017



 

Gao Xingjian _Pensee_Noire 6 [1280x768]

le néant n’est que moi-même
l’univers n’est que ma tombe
le soleil n’est que la mort

mes yeux sont l’aveugle foudre
mon cœur est le ciel
où l’orage éclate

en moi-même
au fond d’un abîme
l’immense univers est la mort

(Georges Bataille)

Illustration: Gao Xingjian

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un acide parfum (Paul-Jean Toulet)

Posted by arbrealettres sur 9 juin 2017



La guirlande n’est plus, ni le brun violier,
Qu’un arôme qui meurt au fond de ton armoire
À glace. Que ne puis-je aussi bien oublier
Un acide parfum qui perce ma mémoire.

(Paul-Jean Toulet)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La clairière attendue (Jules Supervielle)

Posted by arbrealettres sur 9 juin 2017



Ils s’étaient regardés dans le fond de leurs yeux
Apercevant enfin la clairière attendue

(Jules Supervielle)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Douleur (Marie-Claire Bancquart)

Posted by arbrealettres sur 22 mai 2017



    

Douleur: explosion, spasmes.

Le fond de la gorge
se dévoile en chair animale,
humide pantelante.

Brutal, ce qui nous tient le plus à l’être.

Dans l’extrême nous retrouvons
la soupe d’origine, où tressaillent vaguement des cellules.

(Marie-Claire Bancquart)

 

Recueil: Terre Energumène
Editions: Le Castor Astral

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une lampe confuse (Laurent Albarracin)

Posted by arbrealettres sur 20 mai 2017



    

Une lampe confuse
flotte au fond des choses
et les maintient à niveau
de limpidité

L’éclatant n’est rien d’autre
que de l’obscur mis au jour

(Laurent Albarracin)

 

Recueil: Le Secret secret
Editions: Flammarion

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pas de mot sans silence (Nancy Huston)

Posted by arbrealettres sur 16 mai 2017



pas de forme sans fond
pas de mot sans silence,

heureusement

(Nancy Huston)

Illustration: Odilon Redon

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , | 4 Comments »

Ferme très fort les yeux (Jacques Lacarrière)

Posted by arbrealettres sur 15 mai 2017



    
Ferme très fort les yeux, Méduse,
avant de regarder au fond de toi.

(Jacques Lacarrière)

 

Recueil: Trois ménologues
Editions: Cheyne

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Je viens d’acheter un pantalon blanc (Pierre Albert-Birot)

Posted by arbrealettres sur 6 mai 2017



    
Je viens d’acheter un pantalon blanc
Pour faire plaisir au soleil
La clarté allège notre monde
Et il y a des gens lourds dans le fond des maisons
Comme des roches au fond des eaux
Les maisons ne sont pas toutes de la même hauteur
Les hommes non plus
Les petites ont à porter l’ombre des grandes

(Pierre Albert-Birot)

 

Recueil: Poèmes à l’autre moi précédé de La Joie des sept couleurs et suivi de Ma morte et de La Panthère noire
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Par la route (Anna Akhmatova)

Posted by arbrealettres sur 27 avril 2017



Par la route où Dimitri Donskoï
Mena jadis ses guerriers par milliers,
Là où le vent toujours se souvient de l’ennemi,
Là où la lune est jaune et cornue, —
J’allais comme au fond de la mer…
L’églantier embaumait si fort
Qu’il se changea en mot.
Et j’étais prête à affronter
La neuvième vague.

(Anna Akhmatova)

 

Titre: L’églantier fleurit et autres poèmes
Traduction: Marion Graf et José-Flore Tappy
Editions: La Dogana

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

CRI DU VENDEUR SOUS-MARIN (Rafael Alberti)

Posted by arbrealettres sur 23 avril 2017



CRI DU VENDEUR SOUS-MARIN

Qu’il serait doux de demeurer
en un jardin au fond des mers,
auprès de toi, ma jardinière!

Dans une carriole tirée
par un saumon, ô quelle joie
de vendre sous la mer salée
tes marchandises, mon amour !

— Algues fraîches, algues de mer,
qui veut des algues de la mer?

(Rafael Alberti)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :