Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘foulée’

Milieu de la vie (Jean Pérol)

Posted by arbrealettres sur 11 mai 2019



Illustration: Carrie Vielle
    
Milieu de la vie

Côté ombre côté flamme
tu traverses la vallée
tant de nuit qui te réclame
accélère ta foulée

et ton sang tu le surprends
au delta des tempes folles
dérouté car il comprend
quelle terre à ton pied colle

le soleil tombe plus vite
chaque soir dans son mystère
une sève en toi gravite
une graine encor se terre.

(Jean Pérol)

 

Recueil: Poésie I (1953-1978)
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Soleil plus blanc (Mohammed Dib)

Posted by arbrealettres sur 16 mars 2018




    
Soleil plus blanc

Et la lumière
sur sa foulée.

Et par mille voix
le silence gardé.

Et encore
l’adoration.

(Mohammed Dib)

 

Recueil: Poésies
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Attendre (Séverine Daucourt-Fridriksson)

Posted by arbrealettres sur 21 février 2018




Illustration: ArbreaPhotos     
    
dans sa foulée longtemps immobile au milieu du jour
attendre les manifestations physiques de l’inédit

(Séverine Daucourt-Fridriksson)

 

Recueil: A trois que le qui-vive
Traduction:
Editions: La lettre volée

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Poème (Jean Cocteau)

Posted by arbrealettres sur 28 janvier 2018




    
Poème

Vite je tombe dessus. Hélas,
neuf fois sur dix, d’une seule
foulée au fond, plongeur noir qui attrape
des sous, il remonte
et disparaît
dans un soda d’étoiles.

(Jean Cocteau)

 

Recueil: Le Cap de Bonne-Espérance suivi de Discours du Grand Sommeil
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in humour, méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Plus compagne que son vêtement (Guy Lévis Mano)

Posted by arbrealettres sur 15 décembre 2017


 


 

Akzhan Abdalieva -  (37)

… plus compagne que son vêtement
Elle était en candeur avec sa foulée
Elle était son jardin refuge et son jardin limpide des confins
Et elle comprenait qu’il avait faim au-delà du pain

(Guy Lévis Mano)

Illustration: Akzhan Abdalieva

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 5 Comments »

La nuit était sa marche (Guy Lévis Mano)

Posted by arbrealettres sur 15 décembre 2017


 


 

Valérie Sjodin   Vessels-Valerie-Sjodin

La nuit était sa marche son vêtement ses pupilles
et dans ses poches elle arrondissait ses mains
Elle était plus compagne que son vêtement
Elle était en candeur avec sa foulée
Elle était son jardin refuge et son jardin
limpide des confins
Et elle comprenait qu’il avait faim au-delà du pain.

(Guy Lévis Mano)

Illustration: Valérie Sjodin

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

A travers les vergers (Lucien Becker)

Posted by arbrealettres sur 2 octobre 2017



 Illustration
    
A travers les vergers tu vas et tu viens
sans faire bouger une feuille,
sans déranger l’espace rempli d’abeilles
et l’herbe se relève sur ta foulée.

Le ciel ne pourra pas retrouver ta trace
parce qu’il n’est plus qu’un pan de vitre
cassé en mille morceaux dans les branches d’arbres
qui vont jusqu’à toucher amicalement ton front.

Nous ne pouvons nous guider dans la nuit
qu’en nous tenant aux cordages de rosée
tendus de plante haute en plante haute
sous le regard étonné de quelques pierres sans sommeil.

Dans l’air du matin mal assuré,
notre baiser est fait de verre brisé,
mais il remontera vite jusqu’à tes tempes
où toute la tendresse de la terre est déposée.

(Lucien Becker)

 

Recueil: Rien que l’amour
Editions: La Table Ronde

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Au vif de l’ultime foulée (Zéno Bianu)

Posted by arbrealettres sur 12 août 2017



Illustration: Egor Shapovalov
    
au vif
de l’ultime foulée
le don

franchir le ciel
un arrêt
sur chaque nuage

efface les lignes
écoute le rythme
exerce l’être

une toupie de nerfs
pour prendre la vie
de vitesse

face aux étoiles
la main se retourne
dans l’oubli de la cible

(Zéno Bianu)

 

Recueil: Infiniment proche
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nous avons tous du génie dans la position horizontale (André Hardellet)

Posted by arbrealettres sur 8 novembre 2015



 

Christian Schloe - Austrian Surrealist Digital painter - Tutt'Art@ (50)

Nous avons tous du génie dans la position horizontale et les yeux clos.
Quelles foulées d’une inimitable aisance sur la cendrée du sommeil !…

(André Hardellet)

Illustration: Christian Schloe

 

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

LA MOTTE ET LE CAILLOU (William Blake)

Posted by arbrealettres sur 15 octobre 2015




LA MOTTE ET LE CAILLOU

« Amour point ne cherche à se satisfaire
Et n’a de soi pas le moindre souci,
Mais pour un autre il abdique ses aises,
Et il bâtit un Ciel au dépit de l’Enfer. »

Ainsi chantait une motte d’argile
Foulée aux pieds par les troupeaux ;
Sur quoi un caillou du ruisseau
Gazouilla ces vers à propos :

« Amour ne cherche qu’à se satisfaire
Et asservir un autre à son plaisir,
Jouit de priver un autre de ses aises,
Et au mépris du Ciel il bâtit un Enfer. »

***

THE CLOD AND THE PEBBLE

`Love seeketh not itself to please,
Nor for itself bath any care,
But for another gives its ease,
And builds a Heaven in Hell’s despair.’

So sang a little clod of clay,
Trodden with the cattle’s feet;
But a pebble of the brook
Warbled out these metres meet:

`Love seeketh only self to please,
To bind another to its delight,
Joys in another’s loss of ease,
And builds a Hell in Heaven’s despite.’

(William Blake)

Illustration: Joséphine Wall

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »