Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Francis Dannemark)’

Distance (Francis Dannemark)

Posted by arbrealettres sur 11 mars 2017



Distance

Mais c’est quoi au juste,
prendre un peu de distance ?
Elle voulait savoir si c’était un autre gag zen
comme on en vend dans les magazines
ou si ça marchait vraiment,
et comment je faisais, moi
– et sa voix disait qu’à son avis,
de la distance, j’en prenais un peu trop
mais elle voulait quand même
que je lui dise, alors j’ai répondu
qu’il suffisait de regarder le spectacle du monde
avec soi-même dedans en tout petit,
et de penser sans passion
mais avec intérêt
aux fourmis faisant leur travail de fourmis,
et elle a hoché la tête.
Les moments sont rares où l’on sent vraiment
à quel point les gens ont besoin d’être aimés.
Ce besoin-là est si vaste,
on ne peut même pas l’imaginer.

(Francis Dannemark)

Découvert chez Lara ici

Illustration: Edvard Munch

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

J’estime les distances (Francis Dannemark)

Posted by arbrealettres sur 5 juin 2016



Henryk Fantazos crossing

J’estime les distances.
Tout se qui se dit : d’eau à aube, et puis recommencer.
Des pièces manquent.
A ce château : des pièces rêvées.
Fixe le cap au nord de quelques lieux qui ont trop tourné en tête,
sachant pourtant que repassent, sans hâte, sans cesse,
les bêtes scrupuleuses aux abords des minuscules frontières fossiles.

Tu reviens quand tu pars, tu plains la pluie. Retard annoncé de vents et merveilles.

(Francis Dannemark)

Découvert chez Lara ici

Illustration: Henryk Fantazos

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Puzzle (Francis Dannemark)

Posted by arbrealettres sur 18 décembre 2015



Puzzle

Combien de vies dans une vie ?
C’est comme demander combien de pièces
dans un puzzle, dit-il. L’un en compte douze,
l’autre douze fois plus, il en faudra mille ici,
là quarante. Et chemin faisant,
on comprend que chacun aura
très exactement le temps
de compléter le sien, et que le nombre
de pièces n’aura rien signifié,
et que le temps lui-même,
cent ans, dix secondes, n’aura jamais été
qu’un instant,
une fabuleuse fraction
d’éternité.

(Francis Dannemark)

Découvert ici: http://laboucheaoreilles.wordpress.com/

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Poème (Francis Dannemark)

Posted by arbrealettres sur 18 décembre 2015



Poème

Dans les vociférations des fous de guerre,
dans le cliquetis assourdissant de l’or,
dans le vacarme vaniteux des marchands,
dans le hurlement des sirènes ambulancières,

dans le tintamarre croassant des politiciens,
dans le tumulte des écrans petits et grands,
dans les tempêtes rhétoriques des théologiens,
dans le silence terrifiant de l’amour absent,

essayer,
au moins une fois,
la petite voix d’un poème.

(Francis Dannemark)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Essayer, au moins une fois (Francis Dannemark)

Posted by arbrealettres sur 27 août 2015


jeux_dans_le_sable

Dans les vociférations des fous de guerre,
dans le cliquetis assourdissant de l’or,
dans le vacarme vaniteux des marchands,
dans le hurlement des sirènes ambulancières,

dans le tintamarre croassant des politiciens,
dans le tumulte des écrans petits et grands,
dans les tempêtes rhétoriques des théologiens,
dans le silence terrifiant de l’amour absent,

essayer,
au moins une fois,
la petite voix d’un poème.

(Francis Dannemark)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :