Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Francis Picabia)’

L’abîme de la perfection (Francis Picabia)

Posted by arbrealettres sur 24 octobre 2018



Illustration: Anne-Marie Zilberman
    
L’abîme de la perfection

Comme vous êtes jolie
peut-être
plus que tu ne crois
peut-être moins
que tu ne penses
tu es une jolie fille
toutes les images des femmes
ne sont pas
aussi belles que toi
mais ne sois pas triste
si je te trompe un jour
une volupté accablante
me réveillera secrètement
dans un nouveau
rêve.

(Francis Picabia)

 

Recueil: Anthologie
Traduction:
Editions: Seghers

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je me repose sur l’oubli (Francis Picabia)

Posted by arbrealettres sur 24 octobre 2018




    
Je me repose sur l’oubli

Je n’ose plus
rouvrir les yeux
si mes bras
ne doivent plus
jamais t’étreindre.

(Francis Picabia)

 

Recueil: Anthologie
Traduction:
Editions: Seghers

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Il faut créer pour soi un petit soleil (Francis Picabia)

Posted by arbrealettres sur 24 octobre 2018



Illustration: Anne-Marie Zylberman
    
Il faut créer pour soi un petit soleil

Pourquoi chercher dehors
puisque l’amour est dedans
comme j’étais assis
dans la forêt
une femme est venue à passer
elle m’a regardé
elle m’a parlé
je l’ai prise
pour un oiseau.

(Francis Picabia)

 

Recueil: Anthologie
Traduction:
Editions: Seghers

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ne pensez plus autant (Francis Picabia)

Posted by arbrealettres sur 24 octobre 2018



Illustration: Carolus-Duran 
    
Ne pensez plus autant

On peut tout demander
à une femme
quand elle est nue
et qu’elle pense
à sa lointaine destinée.

(Francis Picabia)

 

Recueil: Anthologie
Traduction:
Editions: Seghers

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Ne pas savoir (Francis Picabia)

Posted by arbrealettres sur 20 octobre 2018



Illustration: Francis Picabia
    
Ne pas savoir

Je veux choisir
dans toute la forêt
un arbre
à qui
je confierai
un secret.

(Francis Picabia)

 

Recueil: Anthologie
Traduction:
Editions: Seghers

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | 2 Comments »

Essais et expériences (Francis Picabia)

Posted by arbrealettres sur 20 octobre 2018



Illustration: Zinovy Shersher
    
Essais et expériences

Ma langue connut sa langue
et les yeux fermés
elle unit son coeur au mien.

(Francis Picabia)

 

Recueil: Anthologie
Traduction:
Editions: Seghers

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | 2 Comments »

Paysage sans avenir (Francis Picabia)

Posted by arbrealettres sur 20 octobre 2018



Illustration: Takahiro Hara
    
Paysage sans avenir

Aime-moi
non pas
avec des sourires
mais avec ton coeur
pour que ta vie
touche la mienne
ma main
dans ton lit.

(Francis Picabia)

 

Recueil: Anthologie
Traduction:
Editions: Seghers

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

C’est une affaire de goût (Francis Picabia)

Posted by arbrealettres sur 20 octobre 2018



   


    
C’est une affaire de goût

C’est elle qui me soigne
le soir au lieu de faire l’amour
elle donne à boire
aux poissons rouges.

(Francis Picabia)

 

Recueil: Anthologie
Traduction:
Editions: Seghers

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | 2 Comments »

Rien de plus (Francis Picabia)

Posted by arbrealettres sur 20 octobre 2018



Illustration
    
Rien de plus

Les étoiles s’éloignent
oh que je suis triste
et seul ici
triste comme l’aube
s’il fait froid
il y aura peut-être
du feu ce soir.

(Francis Picabia)

 

Recueil: Anthologie
Traduction:
Editions: Seghers

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mes pensées sont les ombres de la vie (Francis Picabia)

Posted by arbrealettres sur 20 octobre 2018




    
Mes pensées sont les ombres de la vie

Le voile blanc tombé
laisse voir
ton ventre nu
pour que je cueille
les fleurs de ton corps
en voulez-vous.

(Francis Picabia)

 

Recueil: Anthologie
Traduction:
Editions: Seghers

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :