Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(François Muir)’

Sans plainte (François Muir)

Posted by arbrealettres sur 7 août 2018



Illustration
    
Sans plainte,
Il s’affaisse
L’assoiffé.
Milliers de sources.
Soleil absent.
Lune absente.
Laquelle choisir ?

(François Muir)

 

Recueil: Toi, l’égaré (poèmes inédits)
Traduction:
Editions: La lettre volée

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Être visage (François Muir)

Posted by arbrealettres sur 7 août 2018



Illustration

    

Être visage,
Ondulant sous les planètes.
Cerf-volant mandarin
Aux liens dénoués.
Mille facettes
Ni mobile
Ni immobile.

(François Muir)

 

Recueil: Toi, l’égaré (poèmes inédits)
Traduction:
Editions: La lettre volée

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Éclair entre les yeux (François Muir)

Posted by arbrealettres sur 7 août 2018




    
Éclair entre les yeux,
Derrière
L’oeil vide,
En proie à des fissures,
Tu accueilles,
Ne rejettes
Statue lézardée.

(François Muir)

 

Recueil: Toi, l’égaré (poèmes inédits)
Traduction:
Editions: La lettre volée

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Es-tu visible (François Muir)

Posted by arbrealettres sur 7 août 2018




Illustration: ArbreaPhotos
    
Es-tu visible,
Sur quel sentier
Égaré ?
Parles-tu des mondes ?
Ceux d’en haut, d’en bas ?
Ombre muette,
Quelle serait ta déposition ?

(François Muir)

 

Recueil: Toi, l’égaré (poèmes inédits)
Traduction:
Editions: La lettre volée

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Lampe de chair (François Muir)

Posted by arbrealettres sur 7 août 2018



Illustration
    
Lampe de chair, trop faible.
Qu’éclaires-tu ?
Es-tu danse amnésique
Au milieu de mirages ?
Qui te porte ?
Un souffleur ?

(François Muir)

 

Recueil: Toi, l’égaré (poèmes inédits)
Traduction:
Editions: La lettre volée

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 2 Comments »

L’hypothèse du miroir (François Muir)

Posted by arbrealettres sur 26 novembre 2016



L’hypothèse du miroir

Sous le masque,
L’incendie du visage,
Puis, en ce jour extrême,
La sensation soudaine
De ralentir,
Jusqu’à disparaître.

(François Muir)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :