Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘frustré’

Calvaire lorrain (Marie Dauguet)

Posted by arbrealettres sur 19 octobre 2017



Illustration
    
Calvaire lorrain

Ce calvaire très vieux, fait de pierres informes,
Comme un fruste dolmen, dresse au soleil levant
Sa silhouette grise entre des branches d’ormes
Dans la solitude et le vent.

L’escalier de granit étend sa masse énorme
A travers l’herbe sèche; au faîte, se rivant
A deux blocs écornés, la croix mêle sa forme
Aux branches qu’agite le vent.

Rien à l’entour que le lointain bleu qui poudroie,
Rien au-dessus, peut-être un vol d’oiseau de proie:
Tout est si loin du monde ici, tout est si vieux!

Pourtant on y respire un souffle qui caresse,
Un soupir inconnu dont la douceur oppresse;
Ici dort l’esprit des aïeux.

(Marie Dauguet)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La fruste chanson (Marie Dauguet)

Posted by arbrealettres sur 15 octobre 2017




    
La fruste chanson

Le soleil a fondu la neige,
Plus rouge qu’un coquelicot,
Margot mets ton beau caraco,
Enfile ta jupe de bouège.

Il pleut des fleurs à l’aventure,
Le vent a des meuglements sourds
Comme un taureau qui fait l’amour;
Viens-t-en nous deux à la pâture.

Dans l’odeur des épines blanches
Clignotant leurs yeux de rubis,
Nerveuse échine et maigre hanche,
Les boucs caressent les brebis.

Les crapauds dont la gorge halète,
S’accouplent au chant des coucous.
Ah! Margot, l’amour est bien doux
Pour les gens comme pour les bêtes!

(Marie Dauguet)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Comme de la Terre le Ballon léger ne demande que sa libération (Emily Dickinson)

Posted by arbrealettres sur 20 mars 2017



Comme de la Terre le Ballon léger
Ne demande que sa libération —
L’ascension vers sa raison d’être,
Son essor, Résidence.
L’âme considère la Poussière
Qui l’a liée si longtemps
Avec indignation,
Comme un Oiseau
Frustré de son Chant.

***

As from the Earth the light Balloon
Asks nothing but release —
Ascension that for which it was,
It’s soaring, Residence.
The spirit looks upon the Dust
That fastened it so long
With indignation,
As a bird
Defrauded of it’s Song.

(Emily Dickinson)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

De la gloire ou de la santé, quel est le plus important ? (Lao Tseu)

Posted by arbrealettres sur 24 novembre 2016



De la gloire ou de la santé,
quel est le plus important ?
De la santé ou de la richesse,
quel est le plus précieux ?
Du gain ou de la perte,
quel est le plus honteux ?

L’homme trop passionné s’expose à la souffrance.
L’avare qui prévoit et amasse subit de lourdes pertes.
Celui qui se contente de ce qu’il a reste serein.

Celui qui sait se réfréner tient à distance le danger.
Par là son existence sera préservée.

Car qui aura trop aimé sera frustré.
Et qui aura trop amassé ne possédera rien.

(Lao Tseu)

 

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :