Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘garçonnet’

Le jeune mari (Joseph von Eichendorff)

Posted by arbrealettres sur 21 mars 2018




    
Le jeune mari

assis sous ce tilleul
des milliers de fois
j’ai contemplé le val
et ma chère enfant
la nuit venait les étoiles
surplombaient son toit
une à une les lumières
s’éteignaient dans la campagne

et je suis assis à l’ombre
aujourd’hui près d’elle
elle berce un garçonnet
le val brille et chauffe
à peine une brise
passe dans les blés
le tilleul murmure
mon rêve est intact

***

Der junge Ehemann

Hier unter dieser Linde
Saß ich vieltausendmal
Und schaut nach meinem Kinde
Hinunter in das Tal,
Bis dag die Sterne standen
Hell über ihrem Haus,
Und weit in den stillen Landen
Alle Lichter löschten aus.

Jetzt neben meinem Liebchen
Sitz ich im Schatten kühl,
Sie wiegt ein muntres Bübchen,
Die Täler schimmern schwül,
Und unten im leisen Winde
Regt sich das Kornfeld kaum,
Und über uns säuselt die Linde —
Es ist mir noch wie im Traum.

(Joseph von Eichendorff)

 

Recueil: Poèmes de l’étrange départ
Traduction: Philippe Marty
Editions: Grèges

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Luciole captive (Seishi Yamaguchi)

Posted by arbrealettres sur 17 juillet 2017



luciole [800x600]

Luciole captive
Les doigts du garçonnet
Tout verts.

(Seishi Yamaguchi)

 

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Chanson du milieu du chemin (Edmond Jabès)

Posted by arbrealettres sur 12 octobre 2016



II y avait trois petites filles
qui mettaient à rire
tout le temps que les garçonnets
emploient à siffler.

Et sur l’arbre un oiseau
et dans l’eau un poisson:
Ils faisaient de grands signes;
à la pierre aveugle,
à la pierre persuadée
que nul ne l’aimait.

Il y avait trois petites filles
qui mettaient à pleurer
tout le temps que les garçonnets
emploient à s’essouffler.

Et sur la route une pierre
et sur l’arbre une pomme:
Elles faisaient de grands signes
à l’oiseau envolé,
au poisson qui dormait
dans le fond de la mer.

(Edmond Jabès)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un voleur meurtrier (Ko Un)

Posted by arbrealettres sur 12 janvier 2016



Un voleur meurtrier, douze fois condamné
a un jour été un garçonnet de trois ans
Yonsan le roi fou qui s’est déchaîné nu
A été un garçonnet de quatre ans
et un petit bébé d’un an

(Ko Un)

Illustration: Susan Dorothea White

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , | 1 Comment »

Les pigeons (Pier Paolo Pasolini)

Posted by arbrealettres sur 15 août 2015




Les pigeons

Ils brillent sur les ombres
du garçonnet courbé
les feux d’un temps qui s’est enfui
avec le vol des pigeons.

Dans sa gorge naît
un semblant de parole,
secret comme les fraises
entre les feuilles des prés.

Et les cris et les paroles
ses amis sous les peupliers :
les pigeons du sentier
volent les embrasser.

(Pier Paolo Pasolini)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :